Ôtez-moi d'un doute Belgique, France 2017 – 100min.

Ôtez-moi d'un doute

Critique du film

Ôtez-moi d'un doute

Critique du film: Geoffrey Crété

Inébranlable démineur breton, père célibataire et bientôt grand-père, Erwan voit sa vie bouleversée par une révélation inattendue : son père n’est pas son père biologique. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, il décide d’enquêter discrètement pour retrouver son géniteur. Il rencontre ainsi Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. En parallèle, il tombe sous le charme d’Anna, croisée par hasard. Sauf qu’Anna est sa demi-sœur…

Otez-moi d’un doute a été très remarqué au Festival de Cannes, à la Quinzaine des réalisateurs. De quoi s’attendre à une petite pépite, et donc être particulièrement déçu : l’histoire de cet homme qui apprend que son père n’est pas son vrai père, avant de tenter de séduire une femme qui se révèlera être sa demi-sœur, a un terrible arrière-goût de réchauffé. La réalisatrice Carine Tardieu (La Tête de maman, Du vent dans mes mollets) a beau avoir réuni les excellents François Damiens et Cécile de France, assez touchante malgré son rôle en arrière-plan, il manque une vraie vivacité, une identité plus claire à Otez-moi d’un doute pour en faire un film réussi. Sans dialogues percutants, sans personnages réellement engageants, avec des situations et une mise en scène ordinaires, et une écriture pas très fine (le motif de la paternité omniprésent, l’homme qui fouille dans le passé au travail mais ne connaît pas ses racines), le film hésite entre le rire parfois burlesque et la tendresse sérieuse, pour finalement être très moyennement satisfaisant.

05.09.2017

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

Très beau film et très bien interprété par Damien et Cécile de France. Un plaisir également de retrouver Guy Marchand. (G-17.09.17)

Ôtez-moi d'un doute 3

Eric2017

Très beau film et très bien interprété par Damien et Cécile de France. Un plaisir également de retrouver Guy Marchand. (G-17.09.17)

Ôtez-moi d'un doute 3

seemleo

Carine Tardieu qui aime bien réfléchir aux titres de ses œuvres (après "du vent dans mes mollets" son avant dernier long métrage et autres "des poules et des gâteaux" en tant qu'écrivaine) a osé reprendre les vieilles ficelles antédiluviennes sur les mystères de la filiation et ses coups de théâtre qui font tant larmoyer le bon peuple. Nous voici donc, sans rien dévoiler, dans un imbroglio bien mystérieux sur plusieurs générations qui sera démêlé durant 1 heure 40 éclairant toutes les zones d'ombre à l'arrivée. Malgré cette vieille recette éculée, la réalisatrice réussit son pari et renouvelle le genre à sa manière. Par la qualité d'écriture tout d'abord, dialogue enlevé et texte ciselé au service de l'histoire. Par la mise en scène intelligente et fine, notamment sur les inévitables révélations familiales qui font le sel de l'intrigue et qui évite tous clichés. Pour finir par un casting vraiment réussi, avec des acteurs au poil, charismatique et inspiré jusqu'au dernier rôle, dont Cécile de France, qui retrouve un rôle solaire après le demi-échec de Django et sa participation ratée dans la série "the young pope" . A voir.

Voir plus

Ôtez-moi d'un doute 4

Autres critiques de films

Justice League

Thor: Ragnarok

Jalouse

La montagne entre nous