Chocolat France 2016 – 110min.

Chocolat

Critique du film

Chocolat

Critique du film: Karine Weinberger

France, fin du XIXème siècle. Hier clown de renom, Footit cherche désormais désespérément à se faire engager par n’importe quel cirque de province. Après un énième refus, il découvre le numéro d’un homme noir, employé comme un cannibale venu des lointaines contrées d’Afrique pour effrayer le public. Charmé par l’énergie de cet homme, il lui propose de l’aider à monter un duo de clowns inédit : le blanc Footit et le noir Chocolat. Le succès immédiat qu’ils rencontrent les amène vite à Paris, où la célébrité et l’argent vont changer la vie de Chocolat, mais aussi le ramener à la dure réalité de l’époque.

Chocolat est de cette catégorie hybride des « films populaires », et ce pour deux raisons : il est bien, mais profondément imparfait. Bien, parce que le show est assuré par Omar Sy, irrésistible lorsqu’il utilise son corps et sa voix pour incarner ce beau rôle. Bien également parce que Roschdy Zem filme l’histoire extraordinaire et méconnue d’un clown noir dans le Paris du XIXème siècle avec beaucoup d’énergie, et sans se laisser écraser par le poids de la reconstitution historique et des costumes. Après la comédie Mauvaise foi, le film engagé Omar m’a tuer et le drame Bodybuilder, passé inaperçu, ce biopic marque indéniablement une étape dans sa carrière de réalisateur. Mais Chocolat est aussi, et peut-être surtout, un film bancal, condamné à ne jamais réellement aller au-delà des consignes du biopic classique : dénué de nuances, de grandeur et de profondeur. A l’image de son duo formé par Omar Sy (plus efficace que dans le registre comique que dramatique) et James Thiérrée (tour à tour émouvant et grotesque), Chocolat manque d'assurance, et ne convainc jamais totalement.

01.02.2016

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Symasa

il y a 3 ans

En dehors de deux scènes violentes, nous avons trouvé mon fils de 15 ans et moi meme que c'était un très joli film. Une histoire vraie, un noir qui essaie de faire carrière dans le monde du spectacle, ses difficultés à y parvenir, ses déceptions, échecs.


vjn

il y a 3 ans

Bon film, bonne mise en scène (quelque peu timide quelquefois, par rapport à la puissance de ces 2 incroyables destins), des décors et des costumes fidèles à la période parisienne du début du siècle dernier.
Bref, Chocolat se regarde avec un grand plaisir même si un petit quelque chose manque sans savoir vraiment quoi.
Bien qu'Omar Sy soit excellent (on sent un immense travail de fond), la révélation est essentiellement dans la justesse d'interprétation de James Thiérée, juste éblouissant !!Voir plus


regis_m

il y a 3 ans

Un film poignant, dur, avec une certaine poésie (lugubre par instant), mené par deux acteurs phénoménaux, qui nous font croire à l'histoire et aux personnages, dans une belle reconstitution de la fin XIXe - début XXe. On est constamment captivé par l'enchaînement des situations, et on se surprend à connaître Chocolat sans savoir qui était ce personnage sur les publicités qu'il a faites.
Un beau film qui fait ressurgir dans la mémoire cet artiste noir, même si certains éléments de son parcours ont été fortement remaniés (les points les plus importants sont cependant respectés). Dommage aussi, tant qu'à prendre des libertés, qu'il n'y ait pas eu une scène mettant en interaction Chocolat et Severiano de Hérédia, autre grand oublié de l'Histoire (lui aussi noir, né à Cuba, devenu maire de Paris, ministre, entrepreneur, inventeur de la voiture électrique, puis sombrant dans l'anonymat et la pauvreté).
A recommander, et prévoyez un après-ciné joyeux, car le film envahit l'âme et y reste agrippé.Voir plus


Autres critiques de films

Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu?

After Passion

Dumbo

Shazam!