The Bling Ring France, Allemagne, Japon, Royaume-Uni, Etats-Unis 2013 – 90min.

Critique du film

The Bling Ring

Critique du film: Beatrice Thomas

Un groupe d'ados cambriolent les maisons des stars qu'ils adulent.

Le dernier film de Sofia Coppola joue le jeu de ses protagonistes en titillant la curiosité du public pour son sujet croustillant: The Bling Ring, à savoir un petit groupe de pestes aux cheveux soyeux et lunettes fumées, aux démarches adolescentes mal assurées, au vocabulaire rétrécis et au ton insupportablement monocorde (mais, tsais, VRAIMENT quoi). Leur passe-temps: cambrioler les maisons des stars qui les fascinent, histoire d'endosser leurs fringues, boire leur Cristal et caresser leurs chihuahuas entre deux rails de coke...

Le film, qui se veut le reflet, comme souvent chez Sofia Coppola, d'une jeunesse en perte de repères, plus encore, de sens, de raison de vivre ou ici de substance, est autant le produit de son époque qu'il y participe. L'époque d'une génération qui se rassasie de l'image des autres et ne s'exprime qu'à travers celle qu'elle passe son temps à créer. Mais cette image reste malheureusement trop proche d'une photo sur Instagram; on ne voit rien de ces êtres énigmatiques que leur vertigineux manque de profondeur. Quand le fond n'a pas d'autre raison d'être que la forme. Si tel est son propos, Coppola le met en scène comme il se doit.

10.11.2020

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

3alex1

il y a 7 ans

Horrible, ne formatez pas vos ados avec ces films.


sopaul

il y a 8 ans

Difficile de voir la perception de la réalisatrice ; nous laisse nous faire une idée personnelle de ce fait divers. Une adolescence qui semble ne pas avoir de personnes adultes autour d'elle ni de vie propre.


pascal10181

il y a 8 ans

Même si Sofia Coppola dénonce certainement ce état terrible de société superficielle, où le bling bling est seul garant de notoriété, on peut toutefois se demander si, comme avec la scène d'hélicoptères du film de son papa, la dénonciation ne serait pas prétexte à magnifier. Certes, une partie de morale est rétablie, mais il subsiste un doute sur la justice. C'est un film vertigineux, qui peut mettre mal à l'aise par la façon de traiter le sujet. Néanmoins, excellent.Voir plus


Autres critiques de films

Jungle Cruise

Fast & Furious 9

Old

Les Croods 2: Une nouvelle Ère