Miele France, Italie 2013 – 96min.

Critique du film

Miele

Critique du film: Agathe Tissier

Une jeune femme aide des malades terminaux à mourir.

Intimement convaincue de l'utilité de son rôle et des bonnes raisons qui la pousse à le faire,Irène (Jasmine Trinca), que ses proches pensent étudiante, aide en réalité des malades en fin de vie à passer à trépas. Alors qu'on la met en contact avec Mr Grimaldi (Carlo Cechhi) et qu'elle lui fournit le barbiturique pour mettre fin à ses jours, elle apprend au cours d'une discussion avec lui, qu'il veut simplement en finir avec ce monde alors qu'il est en pleine forme. Un suicide qu'elle ne peut cautionner, ni ne veut s'en sentir responsable. L'amitié qui va naître entre eux aura-t-elle raison de son désir de mort?

Sans poser la question de pour ou contre l'euthanasie, l'actrice italienne Valeria Golino préfère ici porter son attention sur son personnage principal, tiraillée entre ses convictions et la confrontation avec celles des autres. Passée l'étude quasi documentaire de cette pratique illégale, elle dresse surtout le portrait d'une jeune femme qui tente de rester bien vivante face à la mort qu'elle affronte quotidiennement. Le tout presque sans être larmoyant: autant retirer la corde qu'on aurait eu envie de se passer au cou face à pareil sujet, le noeud étant ailleurs: dans la volonté de vivre.

29.10.2015

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

seemleo1

il y a 6 ans

Chaque plan est réussi et esthétique. Le réalisateur se régale en filmant Miele et son environnement. Le thème est percutant mais reste étonnamment anecdotique et secondaire. Par manque d'écriture et de dramaturgie, les sujets sont uniquement effleurés laissant le spectateur sur sa faim, la préoccupation du metteur en scène trop focalisée sur l'emplacement de sa caméra.Voir plus


Autres critiques de films

Atlantique

Parasite

Bruno Manser - la voix de la forêt tropicale

Justice League