Scoob! Etats-Unis 2018 – 93min.

Critique du film

Le retour de Scooby-Doo!

Théo Metais
Critique du film: Théo Metais

Cure de jouvence et retour aux affaires pour Scooby-Doo et sa bande. Les origines du fameux club de traqueurs de fantômes revues des années auparavant, jusqu’à la rencontre entre Sammy et Scooby.

De la rencontre de Sammy et Scooby en passant par l’association entre ces 2, Fred, Velma et Daphné, l’équipe surnommée la Mystery et Cie découvre qu’un complot est destiné à déchaîner les forces du chien-fantôme Cerberus. Une aventure qui poussera les 5 amis à comprendre que leur fidèle chien est porteur d’une lourde hérédité. Outre la chasse aux fantômes, dorénavant le destin de Scooby-Doo s’en mêle.

La bande à Scooby a longtemps fait le bonheur des grands et petits. La création des studios Hanna-Barbera, diffusée sur CBS, retrouve les grands écrans pour un dépoussiérage. La génération des années 90 a grandi avec Scooby-Doo. La Mystery Machine - le bus légendaire tricolore -, les fantômes et l’appétit féroce des 2 inséparables Sammy et Scooby auront laissé une trace indélébile dans la mémoire de nombreux enfants. Voilà plus de 50 ans que la création de James Gelsey existe; en 2020, le chien détective fait peau neuve et retrouve une nouvelle animation, n’en déplaise aux fans de la première heure.

Une chose est sûre: les gags pleuvent et le rythme est au rendez-vous. Le divertissement familial à l’état pur. Le risque de se détacher des épisodes et des films orignaux peut déranger, certes, mais une fois qu’on délaisse la nostalgie dans un coin, le spectacle a parfois du bon. Bien qu’étonnant, le folklore digne des premières aventures de Scooby-Doo reste intacte, nous décochant un petit sourire toujours nostalgique d’une époque glorieuse et derrière nous. Et sinon, si les aficionados auront quelques problèmes à goûter pleinement à ce retour aux affaires, il y a les autres, ceux qui n’ont pas grandi avec ce drôle de chien. Disons que les enfants et la nouvelle génération pourront rire, s’amuser des boutades et blagues foisonnantes. Là est peut-être le point positif, cette (re)découverte de la Mystery et Cie.

Sans transcender, Scooby!, sous la houlette de Tony Cervone, fait le job, ni incroyable, ni médiocre; un retour aux sources qui cherche simplement à distraire, sans prétention, des spectateurs de tous âges.

09.07.2020

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 14 jours

“Chien quasi fidèle”

Jugés comme les maillons faibles du groupe par Simon Cowell, Samy et Scooby quittent la compagnie Mystère, le cœur blessé. Mais le super-héros Blue Falcon et son fidèle compagnon Dynomutt vont vite leur redonner goût à l’aventure.

On découvre pour la première fois l’origine du lien indéfectible entre Samy Rogers et Scooby-Doo, deux solitudes qui se croisent un jour sur Venice Beach. Il faudra attendre Halloween pour que les inséparables fassent connaissance avec le reste de la troupe de futurs détectives, encore enfants. Ainsi sont nés des amis pour la vie.

Modernisé sur le plan visuel et de l’action, le film a la bonne idée d’y convier d’autres personnages des studios Hanna-Barbera : Capitaine Caverne, Satanas et Diabolo. De quoi émoustiller les plus nostalgiques. Le second degré bien présent amusera également les accompagnants adultes. Dommage que les énigmes à résoudre qui faisaient tout le sel de l’œuvre originelle ont laissé place à une course poursuite intersidérale, malmenant nos héros dans l’espace, la préhistoire et l’Antiquité.

6.5/10
twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.comVoir plus


Autres critiques de films

Pinocchio

Un divan à Tunis

The King of Staten Island

T'as pécho?