Le sens de la fête France 2017 – 115min.

Le sens de la fête

Critique du film

Le sens de la fête

Critique du film: Geoffrey Crété

Traiteur depuis trente ans, Max est spécialisé dans les mariages. Le prochain : une cérémonie luxueuse dans un château du 17ème siècle, pour célébrer l’amour de Pierre et Héléna. Max a beau avoir encore une fois tout coordonné, des serveurs aux musiciens en passant par le photographe et les menus, rien ne se passe comme prévu. Du marié déterminé à tout contrôler pour se mettre en scène au désistement du DJ, des conflits internes dans l’équipe à son histoire de cœur avec sa collègue, la journée va se transformer en marathon infernal et catastrophique…

Jean-Pierre Bacri en cynique au cœur tendre, pris dans le tourbillon de l’organisation d’un grand mariage qui vire à la catastrophe à cause d’une multitude de problèmes et mauvaises surprises : si la formule du Sens de la fête semble classique, c’est parce que le film l’est. Réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache, propulsé par le succès phénoménal d’Intouchabes, cette fausse chorale, qui n’apporte finalement que peu d’importance aux personnages secondaires (malgré des acteurs excellents comme Suzanne Clément, Eye Haidara, Vincent Macaigne, Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche, ou encore Hélène Vincent) reste bien trop sage et attendue pour véritablement amuser. Il y aura bien assez de péripéties, disputes, sketches et parenthèses sentimentales pour divertir, mais difficile d’y voir un film remarquable ou mémorable.

02.10.2017

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

TOSCANE

Excellent film. La première scène du jeune couple, snob et prétentieux, qui n’a pas les moyens de s’offrir un mariage chic et cher, mais qui aimerait bien avoir le décor sans rien payer est hilarante. Le reproche fait au patron (Jean Pierre Bacri) de ne pas être assez « créatif » est absolument génial. J’ai lu que les deux compères Nakache et Toledano « ont rassemblé leurs souvenirs puisqu’ils ont eux-mêmes été serveurs » avant de devenir célèbres dans le monde du cinéma. Ce n’est pas surprenant. Tout est bien observé et juste ; les bras cassés, les courageux, les grossiers, les énervés, les calmes, les vrais professionnels, les syndicalistes et au milieu le talentueux patron qui s’efforce poliment et avec humanité de mettre de l’ordre dans une équipe qui somme toute n’a pas beaucoup de considération pour lui. Tout y est. C’est drôle souvent. Parfois un peu triste. Une mention spéciale pour Gilles Lellouche, exceptionnel et très attachant.

Voir plus

Le sens de la fête 4

TOSCANE

Excellent film. La première scène du jeune couple, snob et prétentieux, qui n’a pas les moyens de s’offrir un mariage chic et cher, mais qui aimerait bien avoir le décor sans rien payer est hilarante. Le reproche fait au patron (Jean Pierre BACRI ) de ne pas être assez « créatif » est absolument génial. J’ai lu que les deux compères Nakache et Toledano « ont rassemblé leurs souvenirs puisqu’ils ont eux-mêmes été serveurs » avant de devenir célèbres dans le monde du cinéma. Ce n’est pas surprenant. Tout est bien observé et juste ; les bras cassés, les courageux, les grossiers, les énervés, les calmes, les vrais professionnels, les syndicalistes et au milieu le patron qui s’efforce poliment et avec humanité de mettre de l’ordre dans une équipe qui somme toute n’a pas beaucoup de considération pour lui. Tout y est. C’est drôle souvent. Parfois un peu triste. Une mention spéciale pour Gilles Lellouche, exceptionnel et très attachant.

Voir plus

Le sens de la fête 4

Eric2017

Bof!! Quelques gags, mais le film est longuet et vraiment sans aucun intérêt. Un film plat où je me suis ennuyé. Dommage.

Le sens de la fête 1

Autres critiques de films

Kingsman: The Golden Circle

It

Blade Runner 2049

Confident royal