Après la guerre Italie 2017 – 92min.

Après la guerre

Critique du film

Fresque d’une famille déchirée

Adrien Kuenzy
Critique du film: Adrien Kuenzy

Le premier long-métrage de la réalisatrice italienne explore un drame familial sur fond politique. En salle dès le 16 mai.

Bologne, 2002. Le refus de la loi travail explose dans les universités. L’assassinat d’un juge ouvre des vieilles blessures entre l’Italie et la France. Marco, ex-militant d'extrême gauche, condamné pour meurtre et réfugié en France depuis 20 ans grâce à la Doctrine Mitterrand, est soupçonné d’avoir commandité l'attentat. Le gouvernement italien demande son extradition. Obligé de prendre la fuite avec Viola, sa fille de 16 ans, sa vie bascule à tout jamais, ainsi que celle de sa famille en Italie qui se retrouve à payer pour ses fautes passées.

"Après la guerre" est brillant de complexité. Le film dépeint le quotidien d’une famille divisée entre deux pays : la France et l’Italie. Ainsi les points de vue se complètent. D’abord celui d’Anna, la sœur de Marco (incarnée par l’excellente Barbora Bobulova), qui suit par bribes les violentes péripéties de son frère depuis l’Italie. En France, Viola (Charlotte Cétaire), fille de Marco (Giuseppe Battiston), assiste à la descente aux enfers de son père. Impuissante face au drame qui le consume, elle conserve aussi l’âme d’une adolescente qui cherche à plaire et à faire de nouvelles rencontres. A travers une mise en scène vertigineuse, le film met en lumière l’amour inconditionnel d’une fille pour son père. Efficacement, le récit conjugue les liens puissants et interpersonnels entre des êtres déchirés avec leur sentiment d’injustice face aux décisions d’une nation en plein bouleversement. «J’ai voulu faire un film sur l’impossibilité de comprendre la justice, sur les erreurs que les hommes commettent quand ils sont aveuglés par ce qui est juste ou injuste», révèle ainsi la réalisatrice dans le dossier de presse.

16.05.2018

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Mission: Impossible - Fallout

Mamma Mia! Here We Go Again

Hotel Transylvania 3: A Monster Vacation

Ant-Man and the Wasp