Seul sur Mars Etats-Unis 2015 – 141min.

Critique du film

Seul sur Mars

Critique du film: Geoffrey Crété

Envoyée sur Mars pour explorer la planète et en rapporter des échantillons, la mission américaine Arès 3 rencontre une tempête extraordinaire qui oblige l’équipage à décoller en urgence. Frappé par un débris, Mark Watney est laissé pour mort sur la planète rouge. Mais il a survécu et se retrouve seul au monde, dans des conditions hostiles, avec des ressources très limitées. Alors que la NASA tente de trouver un moyen de lui venir en secours, Watney, botaniste et ingénieur en mécanique, va devoir utiliser toutes ses compétences et son intelligence pour survivre.

Ridley Scott a véritablement redécollé vers les étoiles, trois décennies après les films cultes Alien et Blade Runner. Trois ans après le médiocre Prometheus et avant sa suite, ainsi que celle de Blade Runner qu’il produira, le cinéaste s’essaye donc au survival dans l’espace avec l’histoire d’un astronaute, incarné par Matt Damon, laissé pour mort sur Mars. Au programme de ce film profondément hollywoodien : des sensations fortes, des effets spéciaux saisissants, des émotions consensuelles, des discours scientifiques noyés dans quelques traits d’humour, avec une 3D comme gage de film à grand spectacle. Inutile de s’attarder sur les ficelles grossières de ce Gravity sans l’espace, qui s’embarrasse de trop nombreux seconds rôles et bavardages au lieu d’embrasser totalement la dimension survival. Sans surprise, l’indéniable sens de la mise en scène de Ridley Scott et le casting quatre étoiles permettent à l’aventure d’être parfaitement divertissante et prenante, et atténue cette désagréable impression de voir défiler un film mineur, aussi efficace que classique.

16.09.2019

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

pilou65

il y a 5 ans

C’est un film ou ont ne s’ennuie pas, bon scénario et il est bien réalisé.


tony771

il y a 5 ans

Bon film pas facile avec un tel sujet, un peu plat parfois mais qui vaut quand-même la peine.
Mieux ne pas être un trop grand amateur de bio car la réalité c'est ça.


batty1

il y a 5 ans

Bof. Quand tant de gens meurent en plein mer, ou dans des conditions plus sordides, comme par exemple sur la terre ferme, enfermés dans un camion frigorifique, dans l'indifférence générale, les moyens déployés et émois soulevés pour sauver un seul homme en devient ridicule.


Autres critiques de films

Greenland - Le Dernier Refuge

Dark Waters

La bonne épouse

Tenet