Qui c'est les plus forts? France 2015 – 103min.

Critique du film

Qui c'est les plus forts?

Critique du film: Geoffrey Crété

Un an après la fermeture de son usine, Samantha continue de chercher sans relâche un nouveau travail dans sa petite ville, épaulée par son ancienne collègue et meilleure amie Céline, qui a emménagé dans sa maison et gagne désormais sa vie grâce au téléphone rose. Mais la vraie mission de Samantha s’appelle Kim : sa petite sœur, traumatisée depuis la mort de leur mère survenue dans un accident de voiture, et qui souffre depuis de troubles comportementaux. Parce que les services sociaux exigent d’elle un contrat de travail pour conserver la garde de Kim, Samantha cherche désespérément une solution. Sa rencontre inattendue avec un couple qui recherche de l’aide va alors se présenter comme une opportunité en or…

Après l’exclamation de la comédie Mince alors !, sur les ravages des cures d’amaigrissement et la dictature du poids, Charlotte de Turckheim s’interroge dans Qui c’est les plus forts ? : un virage plus sérieux et subtile pour l’actrice et réalisatrice qui, avec une certaine intelligence, affronte de nombreuses problématiques dans l’air du temps – le chômage, la fermeture des usines, les couples homosexuels, les mères porteuses. Un programme certes très chargé pour une simple comédie populaire, mais abordé avec tendresse et sincérité par la réalisatrice qui démontre un réel savoir-faire au fil d’un scénario cousu de fil blanc. Moins de chance du côté du casting plus fragile, à commencer par une Alice Pol charmante mais parfois maladroite, épaulée par une Audrey Lamy à nouveau dans son rôle d’emploi. Qui c’est les plus forts ? n’en demeure pas moins une belle comédie populaire, mille fois plus recommandable et intelligente que de nombreux autres produits du même acabit.

08.06.2015

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

TOSCANE

il y a 5 ans

Comédie distrayante, un peu bancale, mais après quelques très bons films un peu « plombant », envie de rire le temps d’une séance au cinéma. Donc, allons voir Audrey Lamy. Je n’ai pas été déçue même si ce film est bourré de clichés. J’allais dire encore des chômeurs, des exploités, des pauvres et des alcooliques, et pour bien forcer le trait quelques thèmes très actuels, la Gestation Pour Autrui, un couple absolument charmant d’homosexuels, une jeune orpheline, une petite sœur autiste, mais malgré toutes ses lourdeurs, j’ai trouvé ce film par moment plein de gaieté. Quant à Charlotte de T. en assistante sociale, elle ne pouvait pas faire pire. Hilarant.Voir plus


Autres critiques de films

Justice League

Le pianiste

La Mauvaise éducation

Selma