Métamorphoses France 2014 – 102min.

Critique du film

Métamorphoses

Critique du film: Geoffrey Crété

A la sortie de son lycée, une fille prénommée Europe rencontre un beau camionneur qui se présenter comme Jupiter, le dieu des dieux. Attirée, envoûtée, elle se laisse séduire, tandis qu’il lui raconte l’histoire d’Io, transformée en génisse pour échapper à la colère de Junon, parmi d’autres récits.

Curieuse carrière que celle de Christophe Honoré, capable de se renouveler avec les belles Chansons d’amour, d’étonner avec Non ma fille tu n'iras pas danser, ou encore de se perdre dans l’essai pompeux Homme au bain. Métamorphoses, qui arrive après l’échec relatif de l’ambitieux Les Bien-aimés, est malheureusement de cette dernière catégorie. Adaptation libre et moderne des poèmes d’Ovide, il témoigne d’une liberté et d’une énergie certes remarquables, mais loin d’offrir un film qui fonctionne dans son ensemble. Le metteur en scène multiplie les niveaux de narration, les scènes dénudées, mais la mélodie, menée par des comédiens non professionnels et des mots venus d’un autre temps, n’est pas assez harmonieuse pour convaincre.

30.03.2015

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Dark Waters

Tenet

The Assistant

Yakari, La Grande Aventure