Le capital France 2012 – 113min.

Critique du film

Le capital

Critique du film: Agathe Tissier

L'ascension d'un jeune génie de la finance à la tête d'une grande banque française.

Marc Tourneuil (Gad Elmaleh) succède au PDG de Phoenix, une grande banque européenne, auquel un cancer a été diagnostiqué. Jeune loup agissant jusqu'ici dans l'ombre du vieil homme, Tourneuil peut enfin mettre en pratique sa propre stratégie et ainsi augmenter les bénéfices de son institution. Fini la banque à papa: les projets pharaoniques, les fusions, les rachats et les licenciements de masse, tout comme les voyages en jets privés et les sollicitations de call-girls aux tarifs particulièrement élevés, sont désormais à l'ordre du jour. Tout est bon pour satisfaire les actionnaires et voir les titres de l'entreprise grimper en bourse. Conscient d'être manipulé et de se trouver sur un siège éjectable, il est également victime de coups bas. Tourneuil les esquive, voire même frappe en premier s'il le faut, pour survivre...

Cac 40, spéculation, délit d'initié, rachat, licenciement, profit, stock-option, bonus... Monde réel qui n'a pas besoin d'être caricaturé pour être dénoncé. Costa-Gavras, toujours militant, use laborieusement de stéréotypes en décrivant les acteurs du monde financier comme des êtres puérils, en quête de reconnaissance et d'applaudissements. Les états d'âmes face à la caméra et en voix off de Gad Elmaleh finissent d'achever ce film enfonçant des portes ouvertes ainsi que son personnage.

01.03.2015

1

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

brucel

il y a 9 ans

Excellent film, hélas réaliste . Parfaite performance de Gad E., et des actrices principales. La musique appropriée, la mise en scène aussi. bravo


maryam2

il y a 9 ans

Très mauvais: film bourré de clichés et stéréotypes sur fond d'une histoire totalement improbable avec un message simpliste et réducteur, à savoir que le monde de la finance est totalement pourri et de surquoi que le modèle anglo-saxon est le gros méchant et le modèle français beaucoup plus humainVoir plus


commundmortels

il y a 9 ans

Film très difficile à suivre. Des flash backs si mal annoncés qu'on en perd le sens de l'orientation. Une intrigue cependant intéressante si on arrive à la remettre dans l'ordre, mais tout est trop touffu et trop léché.
<br>Le très mauvais: la relation extra-conjugale, juste là pour montrer que le fric corrompt tout.
<br>Le pas si mal: Gad Elmaleh qui joue juste dans un rôle inhabituel.Voir plus


Autres critiques de films

Spider-Man: No Way Home

Nightmare Alley

The King's Man: Première Mission

Scream