The Homesman France, Etats-Unis 2014 – 122min.

The Homesman

Critique du film

The Homesman

Critique du film: Geoffrey Crété

Dans l'Ouest américain, une femme seule doit ramener à leurs familles 3 femmes ayant perdu la raison.

1854. Dans l'Ouest aride des Etats-Unis, Mary Bee Cuddy, femme de caractère qui dirige une exploitation prospère, lutte contre une solitude qui la ronge. Lorsqu'elle apprend que sa paroisse cherche un homme pour ramener à leurs familles trois femmes du village ayant perdu la raison, elle décide de se proposer. Alors qu'elle se prépare à un long périple de plusieurs semaines, elle croise le chemin de George Briggs, un vagabond qu'elle sauve d'une mort certaine. En échange de sa vie, elle lui demande de l'accompagner. Le début d'un étonnant voyage jusqu'au Mississipi, à travers une Amérique sauvage et hostile...

Neuf ans après le prix d'interprétation et du meilleur scénario pour Trois enterrements, Tommy Lee Jones est de retour au Festival de Cannes avec sa deuxième réalisation. L'allure de cowboy qu'il avait dans son premier film prend tout son sens dans ce western atypique quoique très carré, porté par une austérité mélancolique mais aussi une belle violence. Forcément à l'aise en brigand bourru, Tommy Lee Jones offre surtout un rôle puissant à Hilary Swank, qui n'a pas eu pareille occasion de briller depuis fort longtemps.

05.12.2016

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 5 ans

Le western,que beaucoup disent "mort", a encore quelques belles années devant lui si des réalisateurs (et acteurs) comme Tommy Lee Jones nous offrent de tels cadeaux. Je fais partie de ceux qui croient en la sauvegarde du genre et à la sortie, je suis extrêmement optimiste.

Sa première réalisation, 3 enterrements, m'avait déjà scotché car sachant conter une histoire sans sortir de son sujet en gardant une simplicité absolue. Le premier plan m'a immédiatement transporté outre-Atlantique et durant tout le film, je me suis senti comme accompagnant de notre chevauchée.
Les interprètes sont tous brillants, mention spéciale à Hilary Swank et surtout à la révélation Grace Gummer qui m'a scotché, musique magnifique (notamment les chants qui m'ont rappelé bon nombre de westerns des années 1950-1960) et nouvelle claque visuelle. Voilà ce que j'appelle un chef-d'œuvre, forcément à recommander.

PS : Du point de vue historique, rien à rajouter à ce que mentionne Cin()maniac et Regis, si vous ne l'auriez pas vu, je vous recommande le dernier des géants (le dernier rôle de John Wayne) du même auteur mais avec peut-être une plus forte profondeur que celui-ci, ABE...Voir plus


regis_m

il y a 5 ans

Le sujet me paraissait prometteur. Mais après 3/4 d'heure, plusieurs questions ont germé : qu'est-ce que Tommy Lee Jones veut nous raconter comme histoire ? Pour faire naître quels émotions ? Y'a-t-il plusieurs niveaux de lecture ?
Je suis resté complètement fermé à ce film que je n'ai pas compris. Le côté très statique, et les scènes franchement plombantes, n'aide pas à sa lecture.
Je suis clairement passé à côté et n'arrive pas à lui trouver d'autres qualités que certains plans esthétiques.

(J'ai lu les commentaires après avoir posté le mien. L'éclairage de Cine()maniac m'aide un peu, je ne savais pas que cette migration en particulier avait rendu folles les femmes, et je me pencherai un peu plus sur cette particularité. Dans ce cas, il aurait peut-être été judicieux d'expliciter un peu plus les grands tourments occasionnés par ces déplacements et le mode de vie de l'ouest).Voir plus


batty1

il y a 5 ans

Très belle photo, ambiance et jeu d'acteur. Un film qui prend son temps et pose un regard sur des relations humaines et sur les genres un peu dérangeant... mais qui rejoint l'époque moderne. A part une rallonge de trop à la fin, très beau film


Autres critiques de films

Bad Boys for Life

1917

Bombshell

Jumanji: Next Level