Knock at the Cabin Chine, Etats-Unis 2023 – 100min.

Critique du film

Dave Bautista vient annoncer l’apocalypse

Critique du film: Damien Brodard

M. Night Shyamalan revient avec un concept fort dont il a le secret : une famille prise en otage, d’étranges intrus et un choix impossible sur fond de fin du monde.

Alors qu’ils pensaient passer des vacances idylliques dans un chalet en pleine forêt, la jeune Wen (Kristen Cui) et ses parents (Jonathan Groff et Ben Aldridge) sont soudainement pris en otage par quatre mystérieux inconnus armés. L’un d’entre eux, Leonard (Dave Bautista), leur annonce qu’ils doivent faire face à un choix impossible afin de sauver l’humanité de l’imminente apocalypse. Coupés du monde et ne pouvant compter que sur eux-mêmes, ils sont contraints de choisir entre leur famille ou le reste de la population.

Malgré un début de carrière tonitruant marqué par des idées plus originales les unes que les autres et des retournements de situation qui ont fait sa renommée, les derniers longs-métrages de M. Night Shyamalan étaient loin d’atteindre la maestria de ses premières œuvres. Alors qu’on ne s’y attendait plus, le réalisateur d’origine indienne surprend à nouveau avec un film haletant et bien mieux maîtrisé que ses récents essais.

En adaptant à sa façon le home invasion, Shyamalan retient le spectateur en otage grâce à un suspense savamment construit. Que ce soit par son montage rythmant les moments de tension ou la précision des cadres enfermant les protagonistes, le film offre un huis clos visuellement stimulant et abouti, témoignant de l’habileté du metteur en scène une fois la caméra en main.

Bien que le scénario serve souvent de prétexte pour déployer un imaginaire fantastique dans ce type de films, ce dernier demeure suffisamment accrocheur dès l’ouverture pour tenir en haleine jusqu’à son dénouement, en dépit d’une structure répétitive et quelque peu frustrante. Certaines lacunes d’écriture qui pourraient altérer la suspension d’incrédulité sont à noter, même si cela s’avère courant dans les films du genre, rarement porteurs d’une grande finesse.

Toutefois, la force du long-métrage réside dans sa distribution très impliquée. On tremble pour les protagonistes incarnés par Jonathan Groff, Ben Aldridge et la toute jeune Kristen Cui, mais c’est bien l’imposant Dave Bautista qui leur vole la vedette. L’habitué du cinéma d’action trouve ici un rôle lui permettant enfin de s’exprimer et prouve qu’il est sans doute l’un des gros bras les plus intéressants d’Hollywood à l’heure actuelle. En somme, ce Knock At The Cabin marque un retour convaincant pour M. Night Shyamalan, sans rien révolutionner, mais en livrant un spectacle palpitant et tenu de bout en bout.

01.02.2023

3.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

cinedude

il y a 1 mois

Un scénario intéressant qui nous surprend quelques fois sans jamais nous épater
Une fin plutôt banale et attendue.
Au final, l'ambiance "Syamalanesque" est réussi et le film n'est pas mauvais mais il ne fais partie de ses meilleurs.


Eric2017

il y a 1 mois

Un scénario typique de Shyamalan et comme souvent dans ses derniers films il y a un sentiment d'inachevé. À part ça j'aime sa manière de filmer et l'ambiance qu'il arrive à créer. Un film moyen mais pas sans intérêt. Et cette fois nous avons le droit à un couple gay...bravo Hollywood, le cinéma suit un protocole.... (F-03.02.23)Voir plus


Autres critiques de films

John Wick: Chapter 4

Creed III

Scream VI

The Whale