Sol France 2019 – 98min.

Sol

Critique du film

Deux pas de tango pour une grand-maman mytho

Emma Raposo
Critique du film: Emma Raposo

Chantal Lauby et Camille Chamoux unissent leurs forces dans cette nouvelle comédie dramatique gentillette réalisée par Jézabel Marques. Une grand-maman chanteuse de tango argentin qui ment afin de faire la connaissance de son petit-fils et une belle-fille psycho-rigide, allergique au contact, le duo que tout oppose trouvera-t-il un terrain d’entente?

Sol (Chantal Lauby) est une célèbre chanteuse de tango expatriée à Buenos Aires. Elle décide de revenir à Paris pour rencontrer son petit-fils Jo qu’elle n’a jamais vu. Brouillée depuis longtemps avec son fils décédé depuis dans un accident de voiture, étrangère pour sa belle-fille Eva (Camille Chamoux) qu’elle n’a jamais croisée, Sol décide de se faire passer pour une autre en sous-louant une chambre qu’Eva met à disposition. L’objectif? Passer du temps avec son petit-fils. Les jours défilent et la supercherie fonctionne à merveille. Sol noue des liens étroits avec le petit garçon et parvient même à se mettre Eva dans la poche. Mais voilà, un mensonge ne peut jamais durer éternellement.

Il est bien loin le temps où Chantal Lauby nous faisait hurler de rire sous les traits d’Odile Deray, fameuse attachée de presse un peu niaise, dans la Cité de la peur. C’était il y a pile 25 ans. Aujourd’hui, l’actrice revient dans un autre registre: une comédie dramatique qui n’est, soit dit en passant, ni drôle ni tragique. Aussi fade qu’ennuyeux, le premier long métrage de Jézabel Marques est d’une inconsistance navrante, la faute à une intrigue plate et prévisible et des personnages sans grande saveur.

Tant dans son scénario que dans son rythme, Sol manque de relief ; il ne se passe rien ou presque. Et malgré toute la mignonnerie du petit Jo interprété par Giovanni Pucci et l’affection que nous portons à Chantal Lauby, le film ne décolle jamais, ennuie et désole presque lorsque la grand-maman mytho se lance dans un playback complètement raté. De la platitude des dialogues à un dénouement ultra convenu, en n’oubliant pas le jeu d’acteur parfois peu naturel, il n’y a vraiment rien à sauver.

En bref!



Épargnez-vous une sortie et restez au chaud sur votre canapé. Sol est de ces films dispensables que l’on regarde à la télévision un dimanche après-midi. Blême et prévisible, tout ça manque désespérément de mordant!

07.01.2020

1.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

il y a 11 jours

Un très joli film et un très bon premier rôle pour Chantal Lauby. Même si le scénario est cousu de fil blanc, il est très bien interprété et on a envie d'y croire. (G-12.01.20)


Autres critiques de films

Bad Boys for Life

1917

Bombshell

Jumanji: Next Level