Bohemian Rhapsody Royaume-Uni, Etats-Unis 2018 – 134min.

Bohemian Rhapsody

Critique du film

Queen ou les rois de la scène

Alexandre Janowiak
Critique du film: Alexandre Janowiak

La gestation de Bohemian Rhapsody sera tumultueuse. L’affaire d’agressions sexuelles concernant son réalisateur Bryan Singer et son conflit avec la production et l’acteur principal du film Rami Malek l’ont obligé à quitter le projet. Le long-métrage a ainsi été terminé par Dexter Flecther (Eddie the Eagle), qui ne sera cependant pas crédité au générique, au risque d’abîmer sa cohérence technique et narrative.

Bohemian Rhapsody raconte l’histoire extraordinaire du groupe Queen à travers la vie semée d’embûches de son leader Freddie Mercury. Le film revient ainsi sur leur rencontre, leurs plus grands tubes, leurs succès, leurs déboires, leurs doutes, leurs différences, leurs discordances mais surtout, le génie du groupe.

Dès l’arrivée du logo 20th Century Fox sous les riffs de guitare de Brian May, l’ambiance du long-métrage est donnée. Pas une seule seconde le groupe Queen et son légendaire chanteur ne seront mis de côté durant les 2h15 du film. Chaque plan leur sera consacré, chaque musique leur sera due. Afin d’encadrer l’ensemble narratif, Bohemian Rhapsody débute dans les coulisses du stade de Wembley à quelques minutes de l’entrée en scène du groupe pour le concert historique Live Aid en 1985, une performance qui conclut aussi le récit. Non sans rappeler la préparation du catcheur Randy Robinson dans The Wrestler, Freddie Mercury est épié par une caméra qui ne dévoilera jamais son visage, de son réveil à sa préparation, du trajet en voiture à la sortie de la loge, jusqu’à son arrivée sur scène où la tension est à son comble.

Une séquence qui prendra tout son sens en fin de métrage après que l’épopée du groupe et de Freddie Mercury ait infusé à l’écran. En effet, Bohemian Rhapsody délivre de nombreuses séquences à l’atmosphère enivrante et bercée par les plus beaux tubes de Queen. La rencontre de Freddie Mercury avec les autres membres offre une scène particulièrement drôle et nous porte vers de nombreux moments d’une puissance musicale incroyable : la création du morceau Bohemian Rhapsody qui sera conspuée par la critique, celle de We Will Rock You dans un montage alterné très inventif, ou bien évidemment la performance quasi en intégralité du groupe lors du concert Live Aid.

Au-delà du groupe et de sa gloire bien connue du public, les scénaristes et Bryan Singer reviennent également sur la vie privée de Freddie Mercury. Outre sa relation amoureuse avec Mary Austin et sa relation familiale délicate, ses frasques et son addiction à la drogue sont placées également au cœur du récit. Si elles permettent au film de délivrer des moments émouvants et touchants, cette succession de séquences très indépendantes (bien que toutes reliées) donne presque un air de film à segments à Bohemian Rhapsody. Si le long-métrage en dit beaucoup sur Mercury, les séquences témoignent d’une vraie maîtrise à la mise en scène, mais les transitions manquent peut-être de fluidité et paraissent souvent incohérentes. Le film ressemble à un assemblage un peu soudain de tout ce qui a forgé, construit, déconstruit ou réuni le groupe. Une structure narrative bancale et imparfaite, en partie due à la production chaotique du film, qui pèse un peu sur la dynamique du film. Heureusement, avec les musiques de Queen et surtout la performance magistrale de Rami Malek en Freddie Mercury (même si un peu trop chétif), Bohemian Rhapsody entraîne malgré tout dans la danse des rois de la scène.

En bref !

Bohemian Rhaposdy manque sûrement de caractère pour se démarquer des biopics habituels. Cependant, le film recèle de séquences particulièrement ingénieuses assez notables pour impressionner à quelques reprises ou tout simplement emporter les fans du groupe légendaire.

31.10.2018

3.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

il y a 8 jours

24heures après je suis retourné voir ce film. Et tout comme la première fois il m'a totalement touché. De l'émotion pure en découvrant ce groupe et son leader. (F-05.11.18)


Eric2017

il y a 8 jours

C'est un tout, tout grand film. Des acteurs fantastiques avec une ressemblance, une gestuelle telle que j'ai eu le sentiment d'assister à un concert du groupe.. Rami Malek est époustouflant dans le rôle Freddie Mercury. J'ai découvert avec ce film un groupe, une famille, celle de Queen et comme le dit très bien le leader dans toutes les familles on se dispute, on se réconcilie, mais on a besoin d'elle. Freddie en homme sensible, émouvant, touchant, avec ses travers mise en évidence à cause d'une mauvaise rencontre. Mais c'était un homme incroyable de gentillesse, de talent. Ce film est absolument merveilleux et pour moi c'est le meilleur biopic de 2018. Fan ou pas fan de Queen, aller voir ce film et vous découvrirez ou re-découvrirez un groupe légendaire. (F-04.11.18)Voir plus

Dernière modification il y a 8 jours


merryweather

il y a 8 jours

Un bon moment pour ceux qui souhaitent en savoir un peu plus sur l'histoire et les tubes de ce groupe mythique. Il y a de nombreux moments émouvants - certains sont même franchement cuculs - un jeu d'acteurs correct mais on peut regretter un rendu un peu lisse et un film plus commercial qu'artistique ou réaliste (âge légal 8/10 ans).Voir plus

Dernière modification il y a 8 jours


Autres critiques de films

First Man

A Star Is Born

Smallfoot

A Simple Favor