La Dream Team France 2016 – 97min.

La Dream Team

Critique du film

La Dream Team

Critique du film: Geoffrey Crété

Repéré à 15 ans par un agent parisien, Maxime Belloc a quitté son village natal pour devenir une grande star du football. Une ascension fulgurante qui l’aura poussé à renier ses origines modestes pour entrer dans la cour des grands, et se transformer en personnalité égocentrique, cynique et détestée de tous. Lorsqu’un nouvel incident l’abîme aux yeux du public et l’oblige à être hospitalisé pendant quelques mois pour une rééducation, son agent lui propose une opération de communication idéale : revenir dans son village natal pour entraîner la médiocre équipe locale. Un moyen pour Maxime de redescendre sur Terre, et renouer avec son père, Jacques…

Stupéfaction : La Dream Team est un condensé de clichés, de banalités, et de mièvrerie grossière jusqu’à saturation. Premier film de Thomas Sorriaux en solo après avoir notamment co-réalisé La Beuze et Les 11 Commandements avec François Desagnat, cette aventure politiquement correcte placée sous le signe du ballon rond est un douloureux exemple de ce que l’industrie à comédie française peut infliger au public. A cheval entre la parodie bas de gamme (le Parisien vs la province) et les bons sentiments de téléfilm (retour aux sources, redécouverte des valeurs importantes, amourette de pacotille), La Dream Team est tout bonnement infâme et risible, à l’image du look minable de Chantal Lauby. Seule maigre point positif : voir Medi Sadoun, second rôle dans Joséphine s’arrondit et Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?, gagner le devant de la scène. Ne manque plus qu’un vrai film pour le mettre à son avantage.

21.03.2016

1

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

aude86

il y a 3 ans

Comédie sympathique mais sans plus, parfaite à regarder à la tv.


Autres critiques de films

Bad Boys for Life

1917

Bombshell

Jumanji: Next Level