La grande bellezza France, Italie 2013 – 142min.

Critique du film

La grande bellezza

Critique du film: Agathe Tissier

Les déambulations d'un noceur sur le tard dans les rues de Rome.

Ecrivain reconnu pour un unique roman publié il y a quelques décennies, Jep Gambardella (Toni Servillo) vit de ses chroniques d'art pour une revue. Il traîne son cynisme et sa misanthropie dans les rues désertes de Rome qu'il fréquente surtout la nuit, en rentrant au petit matin de somptueuses soirées décadentes où s'enivrent les mondains, dans une surenchère d'exposition de leurs plus belles parures. Ce noceur, très apprécié pour son charme et dont on se délecte de ses mots d'esprit, peine pourtant à jouir de la vie entre deux fêtes, hanté par le souvenir de son 1er amour dont il apprend la disparition...

Après son très remarqué Il divo et puis This Must Be the Place, Paolo Sorrentino dresse ici un portrait amer de la frange artistico-mondaine de Rome en complète perdition, écrasée par la beauté et l'histoire de sa ville et traînant son ennui comme sa mélancolie. Sous les traits de cet irréductible séducteur qui se penche sur la vacuité de son monde en essayant de ne pas y tomber tout en se raccrochant à ses vieux rêves. Visite guidée de l'ancienne Caput Mundi et de ses palais secrets, avec un détour dans les méandres d'un cerveau qui manie l'ironie et le sarcasme sans jamais perdre de sa superbe.

25.04.2015

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

rafalecjb

il y a 6 ans

Superbe film italien, l'un des meilleurs pour moi cette année, des comédiens formidables, une reflexion sur la vie de cet homme magnifiquement mis en scène. Un seul defaut pe, un poil trop long. Mais sinon j'ai vraiment adoré


0vide

il y a 6 ans

Un incroyable film à la recherche du temps perdu.


image21

il y a 6 ans

Du grand cinéma , Fellini n est pas loin.


Autres critiques de films

Scoob!

Inception - 10th Anniversary

Un divan à Tunis

Greenland - Le Dernier Refuge