Frankenweenie Etats-Unis 2012 – 88min.

Critique du film

Frankenweenie

Critique du film: Agathe Tissier

Un petit garçon ressuscite son fidèle ami canin grâce aux cours de son nouveau prof de sciences.

Victor ne se remet pas de la mort brutale de son unique et meilleur ami: Sparky, son chien. Alors qu'un nouveau prof de sciences propose un concours à sa classe, Victor pourrait bien en être l'heureux vainqueur grâce à sa découverte: grâce aux orages qui frappent chaque soir la pas si paisible ville de New Holland, le jeune garçon parvient à redonner de l'énergie à sa défunte boule de poils! Mais cet exploit qu'il tente en vain de garder secret va rapidement attiser les jalousies de ses camarades qui tenteront alors de ressusciter à leur tour quelques compagnons surprenants, au risque de mettre le cimetière animalier puis la ville toute entière sans dessus dessous.

Tim Burton pousse les portes d'un cimetière animalier et fait entrer le spectateur dans son monde gothique où l'attendent des personnages riches en couleurs bien que croqués en noir et blanc. Lui aussi a su redonner vie à des personnages créés en 1984 en tirant de son éponyme court-métrage rendant hommage au mythe de Frankenstein ce remake. Magnifiquement poétique!

31.10.2012

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

karina80

il y a 8 ans

J ai beaucoup aimer ce film de tim Burton. Meme en noir et blanc sa fait un bon effet. A voir absolument.


regis_m

il y a 8 ans

Enfin à nouveau un film de Tim Burton fait avec le coeur et le ventre. Intimiste, fabuleusement esthétique, tantôt triste et parfois drôle, on retrouve les thèmes chers au réalisateur dans une histoire où il a investit son âme. Si plusieurs de ses films ces derniers temps semblaient relever d'une mécanique bien rodée et artificielle, on sent bien ici que ce projet renoue avec les débuts du réalisateur. Somptueux.Voir plus


gastonc

il y a 8 ans

Le retour de Tim Burton, depuis Sweeney Todd.
<br>En voilà, un beau film. Tim Burton rend hommage à tous ses amours de jeunesse, multipliant les références au genre d'horreur des années 30, 50 et à tout ses films, acteurs, réalisateurs adorés. Mais pas seulement. Il faut voir ce film comme un retour aux sources, un élan d'amour pour la vie.
<br>L'animation Noir et Blanc 3D est ici géniale, les petites poupées animées venant nous titiller le ventre, accompagné d'une musique (Danny Elfman) nostalgique.
<br>Voilà une preuve que Burton n'est pas mort. au contraire. Il a ressuscité, comme il a l'habitude de le faire. Magistralement.
<br>
<br>(VF de bonne qualité)Voir plus


Autres critiques de films

Raya et le dernier dragon

Drunk

Promising Young Woman

Ammonite