The Company Men Etats-Unis 2010

Critique du film

The Company Men

Critique du film: Constantin Xenakis

Drame social dans lequel une entreprise de chantiers navals licencie en masse. Avec Ben Affleck, Tommy Lee Jones et Kevin Costner.

Numéro 2 d'une entreprise américaine active dans des chantiers navals employant près de 60'000 salariés et qu'il a lui-même créée 30 ans auparavant, Gene (Tommy Lee Jones) est tenu à l'écart le jour où le PDG, son ami de jeunesse, décide d'effectuer des coupes de personnel afin de redresser le cours du titre en bourse et de satisfaire ainsi les actionnaires. Amer et coupable de ne pas avoir su s'opposer à cette décision, Gene constate que sa fortune personnelle a augmenté d'un demi-million de dollars le lendemain de l'annonce de ces licenciements de masse. Entre-temps, parmi les cadres remerciés, un père de famille du nom de Bob (Ben Affleck), pense retrouver rapidement un poste de directeur de ventes afin de faire face aux factures impayées et aux traites de sa maison: il refuse alors un job d'ouvrier que son beau-frère (Kevin Costner) lui propose...

Bouleversant drame social, The Company Men possède deux qualités devenues rares par les temps qui courent: en adoptant une approche "modeste" en matière de style, ses auteurs évitent tout maniérisme pompeux propre au cinéma d'auteur, tout en s'adressant à un public adulte en racontant une tragédie moderne vécue hélas par des millions d'employés licenciés. En outre, The Company Men nous rappelle très justement ce que signifie l'humilité et que dans la vie, il n'y a pas de sot métier. Matière autrement plus consistante et noble que les fatigantes obsessions transgenres d'Almodovar, les gloubiboulgas pédants de Lars Von Trier ou les complaisances nauséabondes de Haneke.

13.07.2015

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

biloue

il y a 9 ans

Un film qui aborde les travers de la société actuelle et les difficultés financières soudaines de personnes qui ne sont pas censées devenir dans le besoin. Un film humain et attachant.


kahrla

il y a 9 ans

J'ai adoré; Les acteurs sont très bon.


Autres critiques de films

Raya et le dernier dragon

Drunk

Promising Young Woman

I Care a Lot