Pan Etats-Unis 2015 – 112min.

Critique du film

Pan

Critique du film: Geoffrey Crété

Londres, en pleine Seconde Guerre mondiale. Abandonné par sa mère alors qu’il n’était qu’un bébé, Peter a grandi dans un orphelinat dirigé par la terrible mère Barnabas. La seule chose qui lui permet de garder espoir est la certitude que sa mère reviendra le chercher, un jour. Mais une nuit, une bande de pirates enlève tous les enfants de l’établissement et les transporte dans le ciel à bord d’un gigantesque navire. Peter découvre ainsi une incroyable île cachée dans les nuages, sur laquelle règne le cruel Barbe Noire. Pour être immortel, celui-ci cherche à tout prix à anéantir les Indiens de l’île, ainsi que les dernières fées encore vivantes. Mais il ignore que Peter est l’Elu de la prophétie, celui qui va libérer le Pays imaginaire…

Le public paye le succès spectaculaire de Maléfique, réécriture de La Belle au bois dormant avec Angelina Jolie. Après Cendrillon avec Cate Blanchett et avant Le Livre de la jungle, La Belle et la Bête avec Emma Watson et quelques autres encore, voilà donc Pan, qui raconte les origines de Peter Pan en 3D, avec l’envie d’en faire une franchise dans le sillage de Pirates des Caraïbes. Pari réussi ? A moitié. Première excursion du réalisateur Joe Wright (Reviens-moi, Hanna, Anne Karenine) dans le blockbuster, avec Hugh Jackman dans un numéro outrancier à la Jack Sparrow, cette origin story sort l’artillerie lourde pour emporter le public dans une aventure folle, qui déborde d’effets spéciaux et de couleurs, de punch lines et de scènes spectaculaires. Hélas, il manque un soupçon d’originalité et de folie à ce nouveau Peter Pan qui, comme sa concurrence actuelle, tente de masquer une histoire et des personnages bien fades avec un déferlement d’effets, de lumières et d’étincelles aveuglantes. Mais cette fois-ci, le public n’a pas été dupe : Pan est un échec cuisant aux Etats-Unis.

19.10.2015

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 6 ans

3.5: plus que mitigé a la sortie de ce qui est un pur prequel.
Vu en totale inconnue en ayant uniquement vu la bande-annonce, j'espérais que cette nouvelle version du petit garçon ne désirant jamais grandir surpasse niveau visuel l'unique raté de Spielberg et apporte un regard un peu plus adulte.
Bilan en demi-teinte; niveau visuel, ce pays imaginaire surpasse la gouache proposée alors par Spielberg même si certaines fois, on se croirait plus sur Pandora voire en plein "Waterworld aérien" par des plans magnifiques rappelant Reviens-moi, le chef-d'œuvre de Wright et une belle maîtrise du réalisateur britannique.
Je suis beaucoup plus sceptique niveau écriture ou effectivement nous avons une nouvelle version enfantine avec un zeste de Pirates des Caraïbes. Le hic, c'est que le personnage de Barbe-Noire agace plus qu'autre chose. Autre surprise, le rôle de Crochet qui n'a encore rien du personnage maléfique que nous connaissons tous.
J'espère sincèrement qu'une suite sera orchestrée plus proche de l'esprit de Barrie présent qu'à de trop rares instants, notamment une très belle scène avec les sirènes. A vous de voir...Voir plus


Autres critiques de films

Mourir peut attendre

Venom: Let There Be Carnage

Dune

Halloween Kills