Selma Royaume-Uni, Etats-Unis 2014 – 128min.

Critique du film

Selma

Critique du film: Geoffrey Crété

1964, Etats-Unis. Honoré du prix Nobel de la paix, Martin Luther King continue son combat non-violent pour les droits civiques des citoyens noirs. Mais malgré sa demande, le président Lyndon B. Johnson refuse de discuter d’une loi pour mettre fin aux discriminations qui empêchent les Noirs de voter, malgré la fin de la ségrégation. King décide alors d’organiser une grande marche dans la ville de Selma, Alabama, pour sensibiliser le pays et forcer la main du gouvernement.

Selma a engendré de violentes réactions ces derniers mois, des attaques contre sa véracité au snob lors des Oscars, si bien que le film lui-même a été relégué au second plan. Mais au-delà de ce buzz presque ordinaire, la raison est simple : la troisième réalisation d’Ava DuVernay, venue du documentaire, repose d’abord sur la puissance de la dure réalité, cette conscience que chaque instant de violence à l’écran n’est qu’un maigre écho de la réelle horreur qui a fissuré l’Amérique. Cette brutalité, DuVernay la filme avec sobriété mais force, sans craindre le sang ni le mélo, mais sans faire d’éclat non plus. Malgré de très honorables intentions et une distribution impeccable, surtout dans les seconds rôles, Selma peine à transcender sa condition de film noble adapté d’une histoire vraie. Mais parce que c'est le premier film consacré à Martin Luther King, il mérite de compter.

24.05.2017

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

avalex

il y a 5 ans

Je ne souhaitais pas particulièrement voir ce film et pourtant j'y suis allée. Heureusement car je serais passée à côté d'un grand chef d'oeuvre !

L'histoire, hélas vraie, est triste, violente, émouvante, moche,... J'ai beaucoup pleuré sur ces gens qui se sont battus, qui sont morts pour que leurs droits soient respectés. D'un côté les noirs qui marchent pacifiquement et de l'autre côté des blancs qui les massacrent; une horreur, une honte.Voir plus


venividivici1

il y a 5 ans

Voici un très bon film qui retrace majoritairement le combat de Martin Luther King pour les droits civiques des citoyens noirs américains. A savoir qu'en 1965 les noirs aux Etats Unis n'ont pas le droit de vote, sont considérés des citoyens de 2ème ordre et le racisme est très présent dans toutes les couches de la population et surtout aussi chez les politiciens. Sous la présidence de Johnson et - pire - devant faire face à un George Wallace, grand partisan de la ségrégation raciale, le combat du Dr. King a été extrêmement dur mais extrêmement important et a réussi grâce a un important rassemblement de la population et notamment des femmes, mais aussi des blancs. Très bien illustré avec les harcèlements subis par la famille et tous les sacrifices nécessaires à cette lutte d'une grande importance. Digne d'un, voir plusieurs Oscars!Voir plus


CineFiliK

il y a 5 ans

On pouvait craindre de ce premier long-métrage mettant en scène la figure héroïque de Martin Luther King qu’il soit tenté par le biopic hagiographique peu engageant. En choisissant de se focaliser sur un événement précis, soit la marche pacifique revendiquant l’application du droit de vote pour les Afro-Américains en Alabama, le récit gagne en efficacité. L’intelligence stratégique du leader charismatique insistant sur la non-violence tout en espérant un déchaînement apte à susciter l’intérêt des medias est bien illustrée, de même que le contexte inique et humiliant d’une époque qui fait encore écho aujourd’hui dans l’Amérique-même d’Obama. Quelque peu mécanique, le film touche surtout au travers d’images d’archives finales émotionnellement plus fortes que la fiction.
4.75/6
https://cinefilik.wordpress.com/2015/03/22/selma-de-ava-duvernay/Voir plus


Autres critiques de films

Greenland - Le Dernier Refuge

Dark Waters

La bonne épouse

Tenet