Beast Etats-Unis 2022 – 93min.

Critique du film

Un lion assoiffé de vengeance

Christopher  Diekhaus
Critique du film: Christopher Diekhaus

Le réalisateur islandais Baltasar Kormákur est de retour avec un nouveau film choc. Dans Beast, Idris Elba enfile le costume d’un médecin veuf, prêt à tout pour défendre sa famille contre un lion enragé. Malgré d’intenses passages pour les nerfs, le long-métrage ne réussit que difficilement à capter l’attention de son public.

À travers sa filmographie, Baltasar Kormákur a déjà bien souvent exploité l’intense thématique d’une lutte acharnée pour la survie. Ainsi, après Survivre (2012), Everest (2015) et À la dérive (2018), il s’aventure dans l’univers si particulier de l’horreur “animalière”, un genre cinématographique largement marqué par Les dents de la mer (1975), le grand classique de Steven Spielberg. Mais si le scénario réussi à donner une explication plausible à la folie meurtrière de l’animal, l’animation plus ou moins réaliste du lion, à l’aspect presque monstrueux, décrédibilise l’ensemble du long-métrage.

Or, Beast parvient à générer une tension palpable. De certaines scènes émanent d’ailleurs une véritable anxiété, propre à la panique contagieuse des personnages et qui prendra certainement le public à la gorge. Malheureusement, des dialogues terriblement simplistes nous arrachent tout aussi rapidement à l’action. De même, les décisions incroyablement imprudentes des protagonistes, dignes de films d’horreur pour adolescent, laissent dubitatifs. Enfin, la transformation du personnage d’Idris Elba d’un père rongé par la culpabilité en héros diablement efficace paraît si schématique qu’elle ne parvient pas à donner une quelconque force émotionnelle à l'histoire.

(Traduit de l'allemand)

23.08.2022

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

The Woman King

Don't Worry Darling

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Smile