The Father France, Royaume-Uni 2020 – 97min.

Résumé

The Father

genre
Drame

Dans les tentures de son bel appartement londonien, à 80 ans, Anthony (Anthony Hopkins) vit seul alors que la mémoire se défile. Mais l’homme refuse catégoriquement les aides médicales que lui propose sa fille Anne (Olivia Coleman). Pourtant, la situation est inquiétante et alors qu’elle lui confie vouloir s’installer à Paris avec son compagnon, Anthony sombre inexorablement dans ses souvenirs. Dès lors une autre réalité envahit le monde d’Anthony, et le spectateur de s’y perdre avec lui…

Date de sortie

Suisse All.: 24 juin 2021

Romandie: 26 mai 2021

Tessin: 26 mai 2021

Réalisateur

Casting

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 1 jour

“Memento… mori”

Avec l’âge, Anthony perd de plus en plus la mémoire, mais peine à accepter une aide à domicile. Anne, sa fille qui l’assiste au quotidien, lui annonce qu’elle va quitter Londres pour s’installer à Paris.

Qui suis-je ? Où vais-je ? Dans quel état j’erre ? Quelle heure est-il ? Qui sont ces étrangers qui investissent mon espace ? Des envahisseurs qui me veulent du mal ou des gens de bien ? Dans cet appartement immense et labyrinthique, chaque porte ouvre sur le salon familier, un placard encombré, un cabinet médical ou une chambre d’hôpital. Les tableaux disparaissent, les visages changent et les scènes ont un air de déjà-vu. Pour un premier film, la réalisation de Florian Zeller allie l’astuce à l’élégance évitant avec soin l’aspect théâtral de la pièce d’origine. Anthony perd ses repères de même que le spectateur qui au-delà de l’aspect ludique de ce memento sent monter l’angoisse.

Car le constat est sans appel. Comme dans Amour de Michael Haneke, les affres de la sénilité et de la maladie s’imposent. On éprouve le malaise de celui qui ne peut plus se fier aux apparences. Dans le rôle, Anthony Hopkins trouble encore plus les frontières en prénommant son personnage comme lui. Le docteur Lecter aux paroles assassines quand la paranoïa l’enserre redevient l’enfant implorant dans les bras d’une infirmière. Quant à la reine Olivia Colman, ses yeux embués percent le cœur. Sur son visage éloquent s’imprègnent toute la peine, l’épuisement et le sentiment coupable des proches aidants. Entre tristesse et acceptation, l’humain ne peut que se souvenir… qu’il va mourir.

(8.5/10)Voir plus

Dernière modification il y a 1 jour


vincenzobino

il y a 10 jours

Watchman
Londres: Anthony, un octogénaire sénile incapable de s’occuper de lui-même et ne pouvant se passer de sa montre, apprend de sa fille Anne, qu’elle va s’installer à Paris avec son mari Paul, et que s’il refuse l’aide du service médico-social, il devra séjourner en maison de retraite. Comment pouvoir l’éviter???
La voici donc cette adaptation récompensée de la pièce éponyme m’étant inconnue. Un véritable électrochoc.
Les premières notes de Purcell et la connaissance de ce mélomane amateur d’art ne laissent en rien présager de ce qu’il va advenir.
Car par un jeu de piste chronologique virtuose, Zeller nous rend comme son Anthony et nous fait perdre la notion du temps et de l’espace : des décors modifiés, des intrusions de personnages parfois jumeaux et un sentiment de rejet général : le ressenti face à certaines attitudes similaires est édifiant comme cette séquence près d’un lit rappelant une scène traumatisante d’un classique de Forman, ou cette troublante ressemblance entre une de ces infirmières et un membre de la famille d’Anthony nous questionne.
Jusqu’à l’explication à ce gardiennage en soi qui secoue de longues minutes après la séance, servi par un exceptionnel duo Hopkins-Coleman et une musicalité finale de Einaudi qui nous retourne.
Profitez de bien garder les liens sacrés avec vos proches, c’est ainsi que j’interprète ce message final.
A recommander vivement mais à éviter si vous étiez dépressif malgré de nombreuses pointes d’humour cachées...Voir plus


yann_perroulaz

il y a 17 jours

Excellent film avec de très bon acteurs je conseil de le voir.


Watchlist

Séances The Father

Il n’y a aucune séance dans les régions sélectionnées.

Au cinéma à

Cosmopolis Aigle

18:15

Salle 2 – VF14/12A.

CineMovie Bern

12:00

Salle 1 – VOST14/12A.

Rex Biel/Bienne

12:15

Salle 1 – VOST14/12A.

Prado Bulle

18:00

Salle 1 – VF14/12A.

Rex Cinemotion Fribourg

16:00

Salle 2 – VF14/12A.

18:10

Salle 1 – VO14/12A.

20:45

Salle 3 – VO14/12A.

Le City Genève

16:15, 20:45

Salle 1 – VO14/12A.

Le Nord-Sud Genève

14:00, 18:30

Salle Nord – VO14/12A.

Pathé Balexert Genève

16:00, 20:30

Salle 1 – VO14/12A.

Ciné 17 Genève

16:15 (4K 5.1), 20:15 (4K 5.1)

Salle Ciné 17 – VO14/12A.

Pathé Galeries Lausanne

11:15, 15:45, 18:00, 20:30

Salle 6 – VO14/12A.

13:30

Salle 6 – VF14/12A.

Lux Les Breuleux

20:00

Salle 1 – VO14/12A.

PalaCinema Locarno

18:10

Salle 2 – VO14/12A.

CineStar Multicinema Lugano

18:00

Salle 5 – VO14/12A.

Apollo Neuchâtel

18:00

Salle 1 – VF14/12A.

Apollo Payerne

11:15, 18:00

Salle 1 – VF14/12A.

Cinétoile Malley Lumière Prilly

15:30

Salle – VF14/12A.

Ciné Sion Sion

18:00

Salle Capitole – VF14/12A.

Le Cinématographe Tramelan

20:00

Salle 1 – VO14/12A.

Arthouse Le Paris Zürich

12:15

Salle 1 – VOST14/12A.

Riffraff Zürich

21:00

Salle 1 – VOST14/12A.

Louez des films recommandés

Teleboy
Hollystar

Dès à présent dans les salles 6 sur 50 Films