Ouistreham France 2020 – 107min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

2

0

1

0

1

3.5

4 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 3 mois

“Les invisibles”

Du côté de Caen, Marianne, la cinquantaine marquée, cherche du travail. Inscrite au chômage, elle accepte de devenir agente d’entretien sur les ferries du port d’Ouistreham. Mais qui est cette solitaire et que cherche-t-elle ?

Ce personnage mystérieux aurait pu devenir l’héroïne d’un drame angoissant, voire d’un thriller. Le montage s’accélère et la tension monte lors de ces virées nocturnes sur les paquebots à quai qui n’attendent pas : 1 h 30 pour nettoyer 200 cabines. Changer les draps, refaire les lits, aspirer les moquettes, récurer les sanitaires, tâche réservée uniquement aux femmes. Les hommes ne seraient pas assez forts pour cette corvée. Aucune absence, aucun retard ne sera toléré. Une cadence infernale et des horaires déments, alors que dorment encore les transports publics. Sueur et douleurs pour un salaire horaire aujourd’hui de 10,57 euros.

Le secret de Marianne est malheureusement vite éventé par la bande annonce ou la genèse du film qui adapte l’enquête de la journaliste Florence Aubenas. Écrivaine en immersion, elle souhaite vivre la crise de l’intérieur et mettre en lumière les invisibles qui triment dans l’ombre. Des femmes surtout qui, malgré les humiliations et la précarité quotidiennes, trouvent encore la force de sourire, de s’entraider et de célébrer les moments joyeux qui leur restent.

Cette démarche dénonciatrice s’avère-t-elle honorable ou déontologiquement discutable ? N’est-ce pas ainsi exploiter la misère pour vendre du papier ? L’autrice incognito, ne prend-elle pas la place d’une autre dans un réel besoin ? Basées sur le mensonge, les relations amicales qui se construisent sauraient-elles résister ? Le fossé entre classes est-il franchissable quand le paiement de la fourrière ou de l’essence, une escapade à la mer ou la devanture d’une librairie sont des obstacles déjà trop grands ? Des questions qui se posent.

Ce contraste se répercute dans le procédé même du film qui plonge Juliette Binoche au milieu de professionnelles du ménage. Sans fard, la célèbre actrice observe et donne la réplique à de vraies natures. Un lien semble pouvoir exister. Malgré quelques faiblesses, des réactions parfois surjouées et une révélation quelque peu téléphonée, la mise en abyme d’Emmanuel Carrère captive et suscite le débat.

(7/10)Voir plus

Dernière modification il y a 3 mois


Watchlist