Adults in the Room France, Grèce 2019 – 124min.

Critique du film

L’Europe dans la nuit

Lino Cassinat
Critique du film: Lino Cassinat

La crise économique grecque restera probablement comme l’un des moments les plus traumatiques et complexes de l’histoire du 21ème siècle, et qui était mieux placé que Costa-Gavras, cinéaste franco-grec engagé et passionné par les questions de pouvoirs, pour en tirer un film? A priori personne, car Adults in the Room est bien le pamphlet abrasif que nécessitait cet épisode fort peu grandiose de l’histoire européenne.

En 2015, après 6 ans de crise économique et presque 10 plans de rigueur, la Grèce entre en crise politique, et les partis traditionnels sont balayés dans les urnes au profit de Syriza, un parti radical de gauche mené par Alexis Tsipras et son ministre des Finances Yannis Varoufakis qui souhaite rompre avec les cures d’austérité imposées par l’Europe et négocier un nouvel accord auprès de l’institution. Mais ses membres entendent moins coopérer avec la Grèce qu’entre eux pour la forcer à rentrer dans le droit chemin libéral, accepter de nouvelles mesures d’austérité, et se taire.

Adults in the Room est adapté des transcriptions de ces négociations faites par Yannis Varoufakis, et face à cette matière aussi inflammable que surréaliste, le réalisateur propose une mise en scène limpide et simple, préférant faire confiance au public plutôt que de le guider par la main vers une interprétation politique toute faite. Un pari qui s’avère gagnant à tous les niveaux: il n’y a plus à réfléchir, il suffit de constater la violence et l’absurdité toutes kafkaïennes de la situation. En résulte un film si écrasant habité par des personnages si navrants dans leurs instincts prédateurs primaires qu’il en serait drôle comme un Dr Folamour s’il n’était pas aussi tristement réel et s’il ne mettait pas dans la balance la vie de millions de gens.

Costa-Gavras livre un film radical et sulfurique et signe un retour en forme qui surprend et même ravit lors de nombreux accès de malice. Adults in the Room met en scène de nombreux personnages politiques bien connus d’une telle manière que le film n’est pas sans rappeler l’ouvrage La Ferme des Animaux de George Orwell, à la fois dans ses aspects amusants et glaçants, entre crapauds bouffis, moutons bêlants et mauvais oiseaux ombrageux.

Si la ménagerie fascine, en revanche le film a tendance à pêcher du côté de ses deux héros tragiques, ce qui l’empêche d’accéder totalement au rang supérieur. L’un mis en échec et l’autre poussé à la trahison idéologique, la paire n’est pas suffisamment approfondie, et il manque à ces personnages une plongée plus profonde dans leurs doutes et leurs errances. En témoigne l’ultime séquence du film, moment de bascule fondamental d’Alexis Tsipras filmé... sous la forme d’un numéro de danse muet. Malgré son concept intéressant, elle produit un angle mort fatal dans la compréhension de ce moment aussi crucial et amoindrit de ce fait considérablement sa puissance dramatique, en plus d’être également empêchée par son exécution technique pauvre, amoindrissant également sa portée symbolique. Dommage, car en dehors de ce climax raté, Adults in the Room est un film passionnant.

01.06.2021

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

The Father

Sans un Bruit 2

Operation Portugal

Nomadland