Fahim France 2019 – 107min.

Fahim

Critique du film

Échec et mat pour la survie

Théo Metais
Critique du film: Théo Metais

Film populaire événement signé du comédien et réalisateur Pierre-François Martin-Laval avec Isabelle Nanty et Gérard Depardieu, Fahim retrace l’histoire (vraie) d’un jeune prodige bangladais et son père, fuyant les bombes de Dacca pour tenter de devenir champion d’échecs à Paris.

Contraints de fuir leur Bangladesh natal, le jeune Fahim Mohammad et son père entament un périple herculéen pour rejoindre la France. L'hexagone comme eldorado, les voilà sur les routes du monde, en quête d’un avenir meilleur, la famille, elle, cloîtrée au Bangladesh. Une fois arrivé à Créteil, le jeune garçon fera la rencontre de Sylvain (Gérard Depardieu), un professeur d’échecs peu commode, et de Mathilde (Isabelle Nanty) qui s’occupe du club. Et quelque part entre leur demande d’asile politique, les menaces d'expulsion et les compétitions d’échecs, le jeune Fahim se trace le parcours d’un brillant champion.

Une interview en 2014 sur le plateau de Laurent Ruquier, le jeune Fahim Mohammad raconte son parcours au travers de son livre «Un roi clandestin» conjointement écrit avec une journaliste et son entraîneur. Devant son téléviseur, un spectateur parmi d'autres, le réalisateur Pierre-François Martin-Laval, «fasciné» par son parcours, dit-il. A la fois histoire extraordinaire et drame social, le destin du jeune Fahim Mohammad, forcé à 8 ans de fuir son Bangladesh natal pour finalement s’illustrer comme champion de France d’échecs quelques années plus tard, avait tout l’air de la grande et belle épopée romanesque. Mais Fahim avance doucement, clouté et incapable de se dépêtrer du feel good.

Auteur des Profs et Gaston Lagaffe, l’ancien des cours Florent, et humoriste des Robin des Bois, tente ici de donner un élan plus dramatique à sa filmographie. Une histoire ahurissante au cœur d’une France et de sa très controversée gestion de la crise migratoire. Le choix était culotté. Au-delà des échecs, Fahim dépeint l’urgence de l’accueil (les scènes à France terre d'asile), les scolarités délicates, la cohue des camps de réfugiés et l'ingérence des demandes d’asile (on pense notamment aux traductions en bengali falsifiées par les traducteurs officiels), et pourtant le métrage plonge à tue-tête dans le sentimentalisme (voire misérabilisme), aux portes de la récupération et d’une empathie irritante.

Si le charisme du duo interprété par Gérard Depardieu et Isabelle Nanty, façon Gabin et Arletty dans L’air de Paris, vous percute de plein fouet, si le jeune Assad Ahmed et son père sont tout aussi impeccables, il reste une écriture fuyant la grande question soulevée par le cas Fahim Mohammad, celle de l’héroïsme (ou l’excellence) nécessaire à l’obtention des papiers sur le sol français. Interrogé en 2014 sur ce même sujet, Fahim répondait avec flegme aux journalistes, et Fahim, le film, est bien trop contemplatif, loin du poil à gratter. A l’heure où les «frangins» Olivier Nakache et Eric Toledano passent ténors des grandes comédies populaires, Pierre-François Martin-Laval dévoile une fable lissée, essorée, tendre certes, mais légère et à la réalisation éventée.

En bref!

Inspirante, tendre et charmante, l’épopée du jeune Fahim Mohammad manquera cruellement de profondeur devant la caméra de Pierre-François Martin-Laval, d’authenticité aussi, et ce malgré son excellente distribution.

23.10.2019

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Eric2017

il y a 25 jours

Ce film est touchant et bouleversant. Un film humain servi par un Depardieu attendrissant qui ne joue pas, il est...le personnage, tout simplement. Tous les interprètes sont excellents et je souligne que Martin-Lava m'avait habitué a des films dans un autre registre et pas toujours réussis, mais là il est absolument génial. Bravo, un très grand plaisir d'avoir vu ce biopic. (G-20.10.19)Voir plus


CLAUDE

il y a 3 mois

Ne manquez surtout pas ce film. Il est superbe, plein d'émotions une très belle histoire bouleversante le jeu des acteurs est exceptionnel Gérard DEPARDIEU est comme très souvent très à l'aise avec de belles et bonnes répliques Isabelle NANTY également et que dire du jeu de Assad AHMED sinon génial .
PEF à réussi son coup.
Nous avons eu l'occasion de le voir en avant- première et nous serons là pour sa sortie le 16 Octobre.
Les spectateurs ne se sont pas trompés, Il a fait l'unanimité à la sortie de la salle.Voir plus


Autres critiques de films

Le Mans 66

Joker

Midway

Retour à Zombieland