Thor: Ragnarok Etats-Unis 2017 – 130min.

Thor: Ragnarok

Critique du film

Thor: Ragnarok

Critique du film: Geoffrey Crété

Lorsqu’il croise la route de la puissante et impitoyable Hela, déesse de la mort intimement liée à sa famille, Thor perd son puissant marteau. Envoyé sur une lointaine planète tandis que son ennemie commence un règne infernal sur Asgard, le dieu du tonnerre va devoir retrouver la route de son royaume pour sauver les siens. Retenu prisonnier par le farfelu Grand maître, qui organise dans son arène des combats, il se retrouve face à Hulk, son ami désormais transformé en gladiateur…

Voir Taiki Waititi débarquer dans l’univers Marvel est une belle nouvelle. Le réalisateur néo-zélandais, révélé avec Vampires en toute intimité, a un style et un humour très loin des codes du studio, et ce choix témoigne a priori d’une volonté de remuer un peu le décor après deux Thor moyennement convaincants. Thor : Ragnarok déploie donc une énergie colossale pour crier son désir : le super-héros avance désormais dans un univers ultra-coloré, avec une légèreté qui brise le premier degré de deux précédents films. Tout lien avec Les Gardiens de la galaxie, grand succès de Marvel lui aussi bâti sur son humour décalé et son univers bariolé, n’est pas un hasard. Ce troisième film a donc pour lui ses ambitions visuelles, ses décors excitants, ce soin particulier apporté aux détails et cette générosité en terme d'humour. Reste que la formule (le héros doit sauver un monde et abattre une méchante très méchante) demeure d’une simplicité bien fade, et que Ragnarok manque cruellement d’émotion et de nuances. Un très beau cirque donc, qui saura ravir les yeux, mais qui aura bien du mal à imprimer quoi que ce soit dans l’esprit du public.

24.10.2017

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

chrismaf

pourvu qu'il n'y ai pas de 4 ... 5 ...etc etc ...c'est loupé si vous restez jusqu'au bout du générique vous saurez que c'est déjà prévu ... hélas ... car avec ce troisième opus .. en s'ennuie et le scénario est d'une banalité et d'une indigence à pleurer ... tellement maigre que je crois qu'il tient en même pas 1/4 de page .. heureusement quelques rares moments de jeux d'acteur pas trop mauvais ... quelques grosse batailles .. sinon pauvre THOR 3... et ce n'est pas le soit disant "humour" de bas étage qui sauve le tout ... bref Thor à tort d'insister ... ah ah ah ... !!! ... snif

Voir plus

Thor: Ragnarok 2

Autres critiques de films

Justice League

Saw: L'héritage

Cars 3

La montagne entre nous