The Children Act Royaume-Uni 2017 – 105min.

Cineman Movie Charts

Cineman Movie Charts: le jury, c'est toi!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

10

7

3

0

3

3.9

23 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

brucel

il y a 2 mois

A voir absolument et peut être même à revoir ! Un chef d'œuvre !
Histoire magnifique-casting magnifique, un film troublant , touchant et superbement interprété. Emma Thomson mérite un oscar : elle est tout simplement extraordinaire. On en redemande des films comme cela, c'est tellement rare au milieu de toute cette médiocrité cinématographique. Mais prenez quand même des mouchoirs avec vous, cela va vous remuer au plus profond de vous mêmes !Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


vincenzobino

il y a 2 mois

3.5: Le sang de la vie
Londres: Fiona est juge spécialiste des affaires familiales tel que conflits ou séquestrations. Mais le cas qui l'attend, celui de Adam un adolescent tout près de la majorité atteint d'une leucémie que seule une transfusion sanguine peut sauver et la refusant comme témoin de Jéhovah, va bouleverser l'existence de cette pianiste à ses heures perdues, dont son mari Jack, se considérant abandonné, pourrait bien quitter.
Être juge, strict dans ses convictions, ne pas éprouver d'empathie : tel est le quotidien de Fiona. Mais derrière la femme de loi inflexible, refusant toute liberté de couple et ne faisant jamais passer ses dossiers au second plan, se cache une blessure et un manque: un amour filial. Et Adam semble être le candidat idéal.
Il y avait moyen de nous dresser un portrait sombre et de le dédramatiser quelque peu à la mode anglaise: mission parfaitement accomplie durant la première heure où le juge reste inflexible. Mais pourquoi donc nous proposer un début de seconde partie à contrario avec sa première en jetant à nue notre "Lady"? Il est dommage que le pardon soit si évident d'une part. Mais surtout, le final pourtant juste, est bien trop court et manque d'une conclusion-ode.
Vraiment dommage car malgré cette légère amertume, il reste Emma Thompson merveilleuse, Fionn Whiterbread bouleversant et le plaisir de réentendre une musique de Stephen Warbeck de toute beauté, tel Shakespeare in love, dont une envolée lyrique marquante.
Se laisse néanmoins voir même si l'on en ressort frustré...Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


Eric2017

il y a 3 mois

Voilà un film qu'il ne faut pas rater! Histoire magnifique-Casting magnifique, un film troublant et superbement interprété. Le film soulève également un problème concernant la transfusion sanguine pour un membre des témoins de Jéhovah. Sujet très bien traité. (G-13.08.18)


Casper73

il y a 3 mois

L'arme d'une Dame.
Dévouée à sa charge de juge à la Cour Suprême de Londres, Fiona May, sublimée par Emma Thompson, priorise l'étude de dossiers délicats impliquant la vie et la santé d'enfants. Sa position ne lui laisse pas le loisir d'investir son couple ou une vie sociale. Jack -Stanley Tucci-, son époux laissé en souffrance, énonce un soir, qu'il va opter pour une liaison. C'est dans ces conditions que la femme souffrant en coulisse se doit, côté cour, trancher avec diligence entre foi et vie. Se prononcer sur la parole d'un mineur, refusant la transfusion sanguine nécessaire à sa survie; choix létal soutenu par les vues religieuses de l'entourage.
"Je te regarde partir", sentence ou déclaration de vie ?
Fiona, qui ne s'accorde pas la grâce de l'abandon, sera cette fois témoin d'un retour décisionnel de son entourage. Et si comme dernier amendement était décrété l'acte de présence à l'autre ?Voir plus


CineFiliK

il y a 3 mois

“Le juge est une femme”

Alors qu’elle va statuer en urgence sur le sort réservé à un témoin de Jéhovah encore mineur qui refuse toute transfusion sanguine pour soigner sa leucémie, le juge Fiona Maye doit faire face à un problème d’ordre privé : Jack, son mari, lui annonce sans détour son intention d’avoir une liaison.

Quand elle s’impose solennellement devant la Cour suprême, on la surnomme avec respect « Justice Maye ». Sa mission, défendre le Children Act anglais, qui considère l’intérêt de l’enfant dans les affaires familiales comme principal. Les cas sont lourds et les décisions difficiles à rendre, douloureuses parfois pour celle qui n’a jamais pris le temps d’être mère. Dura lex, sed lex.

Une fois l’habit officiel soigneusement replié, Madame redevient Fi aux yeux de son mari dévoué. Lui, qu’elle n’a plus touché depuis des mois, joue un Monsieur Bovary plutôt touchant, confrontant sa chère Emma – Thompson – à ses responsabilités, ses remords, ses regrets. Illuminant le rôle de toute sa classe, la Britannique nous force avec élégance à la suivre jusqu’aux confins les plus mélodramatiques de ce beau portrait d’une lady.

6.5/10Voir plus

Dernière modification il y a 3 mois


Watchlist