My Lady Royaume-Uni 2017 – 105min.

Communiqué de presse

My Lady

Fiona Maye (Emma Thompson) est une juge réputée à la Cour suprême de Londres, où elle s'occupe d'affaires familiales complexes au niveau éthique, avec passion et sa grande expérience. Mais elle paie le prix fort pour l'intense travail demandé par sa charge de Présidente du tribunal, sa relation avec Jack ayant atteint depuis longtemps le point de non-retour. Alors qu'elle affronte cette crise personnelle, on demande à Fiona de trancher dans le cas d'Adam (Fionn Whitehead) qui refuse pour motifs religieux la transfusion sanguine qui pourrait l'aider à vaincre son cancer. Adam aura 18 ans et au regard de la loi, c'est encore un enfant. Fiona rend visite à Adam à l'hôpital. Une rencontre aux lourdes conséquences pour l'un comme pour l'autre: alors que le jeune homme est bouleversé par une nouvelle façon de voir les choses, des émotions oubliées refont surface chez Fiona. Mais jusqu'à quel point peut-elle influencer sa décision?

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

magicbertrand

il y a 4 mois

Très bien mené, avec tact et emportant vers un final poignant.


brucel

il y a 1 an

A voir absolument et peut être même à revoir ! Un chef d'œuvre !
Histoire magnifique-casting magnifique, un film troublant , touchant et superbement interprété. Emma Thomson mérite un oscar : elle est tout simplement extraordinaire. On en redemande des films comme cela, c'est tellement rare au milieu de toute cette médiocrité cinématographique. Mais prenez quand même des mouchoirs avec vous, cela va vous remuer au plus profond de vous mêmes !Voir plus

Dernière modification il y a 1 an


vincenzobino

il y a 1 an

3.5: Le sang de la vie
Londres: Fiona est juge spécialiste des affaires familiales tel que conflits ou séquestrations. Mais le cas qui l'attend, celui de Adam un adolescent tout près de la majorité atteint d'une leucémie que seule une transfusion sanguine peut sauver et la refusant comme témoin de Jéhovah, va bouleverser l'existence de cette pianiste à ses heures perdues, dont son mari Jack, se considérant abandonné, pourrait bien quitter.
Être juge, strict dans ses convictions, ne pas éprouver d'empathie : tel est le quotidien de Fiona. Mais derrière la femme de loi inflexible, refusant toute liberté de couple et ne faisant jamais passer ses dossiers au second plan, se cache une blessure et un manque: un amour filial. Et Adam semble être le candidat idéal.
Il y avait moyen de nous dresser un portrait sombre et de le dédramatiser quelque peu à la mode anglaise: mission parfaitement accomplie durant la première heure où le juge reste inflexible. Mais pourquoi donc nous proposer un début de seconde partie à contrario avec sa première en jetant à nue notre "Lady"? Il est dommage que le pardon soit si évident d'une part. Mais surtout, le final pourtant juste, est bien trop court et manque d'une conclusion-ode.
Vraiment dommage car malgré cette légère amertume, il reste Emma Thompson merveilleuse, Fionn Whiterbread bouleversant et le plaisir de réentendre une musique de Stephen Warbeck de toute beauté, tel Shakespeare in love, dont une envolée lyrique marquante.
Se laisse néanmoins voir même si l'on en ressort frustré...Voir plus

Dernière modification il y a 1 an


Autres critiques de films

Le Mans 66

Joker

Doctor Sleep

Retour à Zombieland