Sweet Country Australie 2017 – 113min.

Résumé

Sweet Country

genre
Drame

Sweet Country a été présenté en compétition lors de la dernière Mostra de Venise. S’il n’avait rien pu faire face au mastodonte La Forme de l’eau ou 3 Billboards, le film avait tout de même reçu le Prix Spécial du jury présidé par Annette Bening. Le moyen pour son réalisateur australien Warwick Thornton de confirmer son grand potentiel, neuf ans après avoir reçu la Caméra d’Or à Cannes pour son premier film Samson et Delilah.

Casting

Réalisateur

Date de sortie

Suisse All.: 7 juin 2018

Romandie: 25 juillet 2018

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Casper73

il y a 2 mois

Sunburnt country
Le réalisateur australien Mike Thornton émeut avec sweet country dont les splendides paysages encadrent l’histoire de son pays indissociable de la cause aborigène. Si de prime abord, la chronologie déroute quelque peu, la lecture de ce type de mosaïque visuelle s’enracine dans la mythologie et les croyances du peuple d’origine où chaque vécu d’homme s’inscrit dans un territoire offert par cette terre brûlée par le soleil et hantée par les dingos.
Les acteurs aborigènes filmés au plus près soulignent l’interprétation de leurs tribulations. Quelques longueurs pourraient être à déplorer mais qu’est-ce que la valeur du temps face à l’importance d’un certain regard. Alors se relèvera le temps du rêve.Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


vincenzobino

il y a 2 mois

Et au milieu se dresse un désert
Les années 1920, dans un bush australien: Harry, un propriétaire blanc raciste, viole et met enceinte l'aborigène Lizzy. Son mari, Sam, le tue et le couple prend la fuite. Le sergent Fletcher, ancien officier durant la guerre de 14-18, est prêt à tout pour les retrouver, quitte à mettre ses idéaux au tapis.
Après Sansom et Dalila, où traîtrise et duperies étaient de mise, Thornton s'attaque à un épisode sombre du passé australien: la ségrégation des aborigènes. Et pour se faire, il s'inspire d'un récit vrai en prenant le risque de froisser ses concitoyens.
En dressant un procès sur ces méthodes condamnables et fort heureusement reconnues comme telles, son plaidoyer brutal nous marque: par un montage sec où bien des éléments en puzzle se mettent en place. Par une formidable intrusion photographique mettant tant les corps que les décors naturels en évidence. Et par une issue réconciliante et néanmoins illustratrice des rancœurs encore de mise sans doute aujourd'hui: les faits se déroulent il y a près de 100 ans, mais un tel cas pourrait se produire aujourd'hui.
Des acteurs fabuleux, particulièrement Bryan Brown en Dirty Harry n'ayant pas vraiment les cartes en main. Les aborigènes interprètes et amateurs pour la plupart sont particulièrement touchants, notamment l'aïeul sage malgré lui.
A recommander en étant néanmoins préparé même si certaines pointes d'humour détendent quelque peu...Voir plus


Watchlist

Séances Sweet Country

Malheureusement, le programme n’a pas encore été porté à notre connaissance. Nous vous le communiquerons dès que possible.

Louez des films recommandés

Teleboy
Hollystar

Dès à présent dans les salles 6 sur 49 Films