Vers la lumière France, Japon 2017 – 101min.

Communiqué de presse

Vers la lumière

Avec passion, Misako écrit des adaptations radiophoniques de films de cinéma pour des personnes malvoyantes. Lors d’une projection test, elle rencontre le photographe Nakamori qui est en train de perdre progressivement la vue. Les deux ont une dispute, lui trouvant son travail trop subjectif ; elle heurtée par son franc-parler brutal. Mais rapidement, leur répulsion se transforme en attraction. Misako voit dans les photos de Nakamori un lien étrange avec son passé. Ensemble, ils découvrent un monde rempli d’une lumière jusqu’ici invisible aux yeux de Misako.

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 8 mois

“Soleil couchant”

Misako travaille dans l’audio-description. Lors d’une projection test, son interprétation du film est critiquée par Masaya, photographe de renom. Troublée, la jeune fille se passionne pour cet homme en train de perdre la vue.

Comment décrire une image à celui qui ne peut la distinguer ? Quels mots justes choisir ? Comment transmettre, sans les trahir, les intentions de l’auteur ? Comment éviter de se laisser diriger par ses propres sentiments ? Insoluble, l’exercice donne le vertige.

La réalisatrice japonaise aurait pu et dû se contenter d’inspecter l’abîme creusé par ces questions. Mais sous la pression possible de la co-production européenne, elle enrobe la réflexion dans une romance baignée de soleil couchant. Ainsi, cède-t-elle sur l’inaccessible pour concéder le prévisible.

6/10Voir plus

Dernière modification il y a 8 mois


Autres critiques de films

A Star Is Born

Venom

The Incredibles 2

Smallfoot