Pirates des Caraïbes: La vengeance de Salazar Etats-Unis 2017 – 129min.

Pirates des Caraïbes: La vengeance de Salazar

Critique du film

Pirates Of The Caribbean: Salazar's Revenge

Critique du film: Geoffrey Crété

Déterminé à sauver son père Will Turner, prisonnier des mers à cause d’une malédiction, son fils Henry est obsédé par le légendaire trident de Poséidon, censé posséder des pouvoirs incroyables sur les océans. Pour mener à bien cette mission, il s’allie avec Carina Smyth, une astronome elle aussi lancée sur la piste du fameux artefact, et le célèbre Jack Sparrow. Le trio devra affronter le capitaine Salazar, libéré du triangle du diable et mené par sa soif de vengeance contre le pirate…

Pirates des Caraïbes : cinquième. Six ans après La Fontaine de Jouvence, quatrième et très moyen épisode avec Penelope Cruz, le pirate de Johnny Depp est (encore) de retour sur les océans, à la recherche d’un peu de magie. Avec la même promesse : un spectacle haut en couleurs, drôle et grotesque, qui embarquera le spectateur dans une aventure rocambolesque. A ce titre, La Vengeance de Salazar est une modeste réussite : grâce à plusieurs scènes d’action joyeusement décalées (une maison en mouvement, une guillotine), des images parfois sensationnelles et des couleurs enthousiasmantes, ce cinquième épisode remplit sa mission. Ce sera malheureusement sans dépasser les limites de la saga, qui a tendance à étirer l’aventure sans raison (plus de deux heures au compteur) et à ne pas trop croire en son intrigue (un méchant pas très inspiré, une romance niaise, et quelques autres moments dramatiques un peu gênants).

22.05.2017

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

4.5 : Mon père ce pirate
Henry Turner, fils de Will est l'unique survivant du bateau de l'armée anglaise coulé par le capitaine espagnol Salazar, comme à chaque prise. Le jeune homme qui ne rêve que de libérer son père du Hollandais volant et le flibustier hispanique ont tous deux besoin de Jack Sparrow, chacun bien sûr pour un motif différent: trouver le trident de Poseidon, permettant de rompre les maléfices d'une part, se venger de Jack d'autre part. Et lorsqu'une jeune astronome également à la recherche de son père, détient le rubis permettant de trouver ce cadeau divin, tout ce petit monde se lance en quête d'un nouveau trésor.
En 2013, le duo norvégien Ronning-Sanders nous enchantait avec Kon-Tiki et cette quête a-travers le Pacifique. Il était des lors plus qu'évident que la tâche de nous faire oublier un quatrième opus raté de la saga leur incombe. Mission parfaitement réussie.
Effectivement, ce cinquième opus nous permet, non seulement de retrouver la nostalgie des trois premiers films, mais surtout nous propose un véritable retour aux sources: après la fibre paternelle présente dans chacun des trois premiers films, c'est la fibre filiale qui est ici exploitée.
Les séquences de pirateries sont toujours aussi hilarantes et Jack se fait littéralement voler la vedette par les deux jeunets d'une part, mais surtout par Javier Bardem a nouveau parfait.
L'on retrouve enfin le sourire, d'autant plus que alors que l'on nous annonçait ce film comme le dernier de la saga, la scène post-générique pourrait venir démentir cette annonce. Mirage ou illusion?
A recommander vivement...

Voir plus

Pirates des Caraïbes: La vengeance de Salazar 4

regis_m

En voilà une agréable surprise ! Je suis allé voir ce film avec en tête les déceptions des volets 3 et 4, qui s'éloignaient de l'univers des Pirates pour plonger dans une Indiana Jones bis. Et là, les appréhensions ont été levées dès les premières minutes en renouant avec le Hollandais Volant. Très belle mise en condition. Ce qui suit, l'intrigue, les scènes, le déroulement haletant de l'histoire est un pur plaisir, et on se surprend à se sentir comme un môme devant un merveilleux spectacle, drôle par instant, magnifiquement esthétique à d'autres. Jack Sparrow est bien fondu dans l'ensemble des personnages, où personne ne tire la couverture à lui. C'est fort appréciable. Javier Bardem est phénoménal. Et la place que prend Barbossa précieuse.
Il faut certes faire abstraction de certains éléments des épisodes précédents. Les scénaristes ont réécrit bien des aspects de la saga, ce qui est là au service de l'histoire. Certains y verront des incohérences, mais cela ne m'a pas gêné.
Voilà l'un des meilleurs divertissements vus cette année. Aucun doute que tout le monde peut y trouver du plaisir, les experts de la série, comme celles et ceux qui découvriront Pirates des Caraïbes avec Salazar. La scène post-générique laisse entrevoir une suite. Avec le retour d'un terrible personnage...

Voir plus

Pirates des Caraïbes: La vengeance de Salazar 4

Autres critiques de films

Wonder Woman

Baywatch: Alerte à Malibu

La Momie

L'ordre divin