Gangsterdam France 2017 – 100min.

Gangsterdam

Critique du film

Gangsterdam

Critique du film: Geoffrey Crété

Ruben correspond à la définition classique du looser : étudiant en dernière année de fac, timide et caché derrière ses lunettes, il a raté ses examens et n’ose pas avouer ses sentiments à la belle Nora. Lorsqu’il découvre qu’elle est dealeuse et qu’elle va à Amsterdam pour une mission spéciale, il décide de l’accompagner, persuadé que ce sera le cadre idéal pour la séduire. Sauf que son meilleur ami Durex part avec eux, et que l’aventure se transforme en cauchemar lorsqu’ils se frottent à de grands criminels…

Difficile de s’étonner et s’offusquer face à la bêtise profonde et gênante d’une comédie avec Kev Adams. C’est pourtant le miracle de Gangsterdam, comédie pas bien drôle ni enthousiasmante qui recycle sans vergogne une demi-tonne de clichés pour jouer avec les codes du film de gangsters comme un môme avec des jouets. Entre la vision grotesque des femmes et le motif pitoyable de l’homosexualité dans l’intrigue (avec à la clé une scène d'une bêtise crasse qui justifie à elle seule le mépris du film), Gangsterdam est simplement mauvais. Le fan de Kev Adams s’amusera sans nul doute face au show du comique, qui tente maladroitement d’interpréter un garçon timide derrière ses lunettes. Les autres trouveront probablement de nouvelles raisons de l’éviter, à l’avenir.

27.03.2017

1

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Bad Boys for Life

1917

Bombshell

Jumanji: Next Level