Bastille Day France, Royaume-Uni, Etats-Unis 2016 – 92min.

Critique du film

Bastille Day

Théo Metais
Critique du film: Théo Metais

Zoé (Charlotte Le Bon) est le pantin d’une organisation qui tente de renverser le gouvernement en place. On lui confie une bombe placée dans un sac à main qu’elle devra déposer dans le bureau d’un parti politique. Pétrifiée par la peur, elle renonce et s’enfuit sur les hauteurs de Montmartre. Seulement, un pickpocket, Michael (Richard Madden), la rattrape et lui dérobe le sac contenant l’explosif camouflé. Ne voyant aucun objet de valeur, il abandonne le sac, puis la bombe explose. La CIA et son agent Sean Briar (Idris Elba) prennent alors la terreur en main.

Avec le très discret Eden Lake, et La Dame en Noir sortie en 2012, le réalisateur James Watkins avait jusqu’ici préféré des univers moins testostéronés. Voilà pourtant qu’il s’attaque au genre très particulier de la course-poursuite et des mandibules cassées. La tentative est louable mais reste intacte de toute originalité. Heureusement, Idris Elba rattrape ce qu’il peut mais son charisme indéniable n’a pourtant pas l’ampleur du manque à combler. Parfois cliché, souvent classique mais surtout prévisible, les dialogues sont aussi bien pensés que l’esthétisme des plans de Paris. A la suite des attentats qui ont renversé la capitale en 2015, le film trouve un certain écho avec l’actualité. Cependant, le réalisateur britannique donne l’impression d’un scénario opportuniste. Alors, à défaut de s’inscrire dans son époque, Bastille Day rappelle une phrase de 1979 de l’humoriste français Raymond Devos : « Mesdames et messieurs, moi quand je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache ! ».

09.06.2016

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

gott2

il y a 6 ans

Gros navet probablement financé par le pouvoir en place et donnant du grain à moudre aux complotistes, surtout dans le contexte actuel. Seul Idris Elba tire à peu près son épingle du jeu


bastre

il y a 6 ans

Malgré Idris Elba peut aussi être un bon acteur, la direction de ce film est tellement pauvre que dans les premières 30 min j'ai failli me lever et partir en me disant que c'était un B-movie.
Dialogues pathétiques, pertes de rythme, un personnage - incarné par Elba - tellement stéréotypé dans son style cow-boy à en être ridicule, etc....
Le plot est l'énième dans la filière terroriste à l'Américaine, style ''la chute de la Maison Blanche'' et autres, mais avec un élément novateur qui aurait pu être mieux exploité et éventuellement donner un meilleur résultat.
Le fait de se passer à Paris sert uniquement à montrer que un seul cow-boy américain arrive à sauver la France.....
Je le recommande aux ados.Voir plus


Autres critiques de films

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Bullet Train

Là où chantent les écrevisses

Nope