CH.FILM

Dürrenmatt – Une histoire d'amour Suisse 2015 – 85min.

Critique du film

Dürrenmatt – Eine Liebesgeschichte

Critique du film: Geoffrey Crété

Une histoire d’amour constitue un hommage cinématographique intime au penseur, à l’écrivain, au peintre et à l’homme qu’était Friedrich Dürrenmatt. Au cœur du film : l’histoire d’amour jusqu’à présent inconnue de Friedrich Dürrenmatt et de son épouse Lotti Dürrenmatt-Geissler. 40 années durant, ils entretinrent une relation fusionnelle : il ne créait pas d’œuvre sans en avoir parlé avec elle, n’assistait pas à une répétition sans elle. Après la mort de Lotti en 1983, Dürrenmatt traversa une crise profonde dont seul un nouveau grand amour réussit à l’extirper. Sa soeur, Verena Dürrenmatt (91 ans), et ses enfants, Peter Dürrenmatt (66 ans) et Ruth Dürrenmatt (64 ans), qui parlent de leur père en public pour la première fois, connaissent aussi l’envers du décor : pour Dürrenmatt, l’humour était la seule façon de prendre de la distance vis-à-vis d’un monde qu’il avait du mal à supporter et à tolérer. Mais selon lui, quitte à devoir mourir, autant mourir de rire que mourir de colère.

Pas étonnant de retrouver Sabine Gisiger derrière la caméra de Dürrenmatt – Eine Liebesgeschichte : la réalisatrice déploie la même sensibilité pour revenir sur la vie du penseur, écrivain et peintre Friedrich Dürrenmatt, que pour filmer les confessions du célèbre psychanalyste et auteur dans Yalom’s Cure, sorti en début d’année. Dans les deux cas, il y a cette fascination teintée d’admiration et de curiosité pour une grande figure intellectuelle, en offrant une fenêtre très intime sur sa vie professionnelle et personnelle. Et dans les deux cas, le travail est respectable et même impressionnant tant il est appliqué – la réalisatrice a réuni de nombreuses images d’archives. A condition d’être séduit par la personnalité de l’homme et accepter de plonger dans son voyage personnel, Dürrenmatt – Eine Liebesgeschichte se révèle captivant et enrichissant.

11.12.2020

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Les Minions 2: Il était une fois Gru

Bullet Train

Top Gun: Maverick

Nope