Le vent se lève Japon 2013 – 126min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

11

6

10

1

1

3.9

29 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vlecou

il y a 7 ans

Comme toujours avec Hayao Miyazaki images parfaites peut être un peu long


ngrodriguez

il y a 7 ans

Film hors du shéma habituel de Myazaki.
Ici, on ne racconte pas un conte ou un légende, mais une histoire réel. Pas de magie donc. Le graphisme est toujours aussi beau, et si le manque de magie ne m'as pas spécialement manqué, le rythme de naration m'a perdu. On saute très vite d'une époque à l'autre, combien de temps se sont-il passé entre deux scènes? Domage, je suis ressortie un peu déçueVoir plus


hal11

il y a 7 ans

La fin du film m'a touché, mais, malgré mon amour des oeuvres précédentes de Monsieur Miyazaki, je dois avouer que cette histoire m'a un peu semblé dépourvue de la magie et de la poésie du Voyage de Chihiro ou de Princesse Mononoké par exemple. Le rythme n'est pas toujours très bien dosé à mon sens, et les personnages ne sont pas aussi attachants que dans les autres histoires du maître. De loin pas un mauvais film cependant.Voir plus


barry_1206

il y a 7 ans

Un bijou


regis_m

il y a 7 ans

Je ne me suis pas senti concerné par l'histoire de cet ingénieur. On voit bien les différents dilemmes de cet homme, mais quelque chose ne prend pas corps dans ce film longuet.
Alors on retrouve toujours chez Miyazaki ces séquences où une douce mélancolie génère paradoxalement un sentiment de vie indescriptible, où l'on se surprend à ressentir l'essence même d'un destin dans une temporalité sans limite (ces séquences sont souvent accompagnées de quelques notes de piano accentuant la profondeur de l'instant vécu), et rien que pour ces quelques minutes, tous ses films méritent d'être vus. Celui-ci aussi.
Mais on dirait que la mécanique a des ratés, comme les premiers avions construits, la fluidité narrative n'y est pas, et la lecture difficile de ce récit, truffé d'ellipses, font que l'on a de la peine à saisir pleinement les perceptions et l'âme de Jirô.
Un peu déçu tout de même.Voir plus


kahomaru

il y a 7 ans

Vu hier à Morges en vostfr

Film magnifique comme tout Ghibli sauf la fin que j'ai trouvé dommage


CineFiliK

il y a 7 ans

Le maître japonais tire sa révérence sur un diamant très personnel. De prime abord, le thème de l'ingénierie aéronautique peut refroidir. Sous les pinceaux de l'artiste, il devient un hymne universel à l'amour et à l'onirisme dont la naïve simplicité bouleverse. Le vent se lève... Il faut tenter de vivre... et d'accomplir ses rêves. Domo arigato gozaimashita Monsieur Miyazaki. Vous nous manquez déjà...Voir plus


dicky_moe

il y a 7 ans

Retour aux origines de sa passion, bilan mélancolique de sa longue carrière, constat désenchanté sur les difficultés de la création artistique, la onzième réalisation du maître de l'animation japonaise s'impose indéniablement comme une lettre d’adieu.

Un chef-d’œuvre de plus, et le dernier, de toute évidence.

Critique complète : http://www.auditoire.ch/?p=10152Voir plus


vincenzobino

il y a 7 ans

Lorsqu'un poète de la verve de Miyazaki annonce son dernier film, une certaine émotion ne peut que s'en dégager et l'attente de son "testament cinématographique" n'en était que davantage accentuée. La récompense est un ultime chef-d'œuvre, un de plus.
"le vent se lève, il faut tenter de vivre" : cette maxime fait office de fil rouge à notre histoire et si, durant la première partie beaucoup plus conventionnel, Miyazaki pose le décor narratif de cette maxime, il la gratifie d'un véritable mélodrame sur la dernière demi-heure, non sans humour (très présent). Et la dernière scène est un véritable feu d'artifice intérieur qui ne laisse pas de marbre.
Si ce fut vraiment votre dernier film, maître, je n'ai qu'un mot à vous dire : merci. Et un seul souhait : que vous puissiez connaître le même apaisement que votre héroïne, quelle que soit l'issue ouvrant votre rendez-vous avec cette spiritualité que vous décrivez tellement bien par votre dernière image.Voir plus


Watchlist