Der Geschmack von Apfelkernen Allemagne 2013 – 120min.

Critique du film

Der Geschmack von Apfelkernen

Valérie Lobsiger
Critique du film: Valérie Lobsiger

Iris hérite de la maison de sa grand-mère mais doit d'abord accepter son passé avant d'envisager l'avenir.

Bertha (Hildegard Schmahl) est morte. Dans son testament, elle laisse sa maison à sa petite-fille Iris (Hannah Herzsprung). L'histoire de cette magnifique maison (située en pleine campagne à Stendorf dans le Schleswig-Holstein) est marquée par les trois générations de femmes qui l'ont habitée. Alors que des scènes du passé reviennent à la mémoire d'Iris au fur et à mesure qu'elle redécouvre les pièces, un puzzle se met progressivement en place. On fait ainsi la connaissance du «trio infernal» qu'a formé Iris dans l'adolescence avec sa cousine Rosmarie (Paula Beer), un brin perverse, et son amie Mira (Zoe Moore). On revit les amours malheureuses de ses tantes Inga (Marie Baümer) et Harriet (Meret Becker) et on apprend même que l'aïeule a eu un amant... Iris va-t-elle pouvoir se réconcilier avec son passé en la personne de Max, petit frère de Mira et souffre-douleur du trio, devenu entre temps avocat chargé de la succession ?

La réalisatrice Vivian Naefe (Die wilden Hühner 1-3) réussit à mettre en évidence la continuité qui unit les femmes d'une famille par delà les générations grâce à des images se superposant superbement dans d'incessants flashbacks aussi fluides qu'esthétiques.

27.09.2013

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Sonic the Hedgehog

Bad Boys for Life

Le voyage du Dr. Dolittle

Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn)