To Rome with Love Italie, Espagne, Etats-Unis 2012 – 102min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

20

41

35

17

12

3.3

125 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

jessica1991

il y a 8 ans

a mourir de rire!!


latchiatchia

il y a 8 ans

Le film était sympa mais manquait encore un petit peu de la folie de Woody Allen. Mais j'ai été séduite par le chanteur d'Opéra dans sa douche. Le jeune couple qui se trompe l'un l'autre. Un petit moment de fraicheur et le plaisir d'entendre l'italien et l'anglais mélangé dans un film.


bastre

il y a 9 ans

Bravo Woody!!! tu es exactement le personnage que tu joues dans ce B-movie, c-à-dire le vieux qui ne se résigne pas à aller à la retraite et continue de sortir des plans foireux plutôt qu'admettre qu'il est vieux.<br>Si tu continues comme-ça tu vas réussir à nous faire oublier tous les merveilleux films que tu nous as donnés dans le passé...quand tu n'étais pas encore devenu un vieux gâteux.<br>Ce film est d'une stupidité désarmante, mal joué, plein de stéréotypes pathétiques, etc.....et il ne mérite pas plus que 1, car il n'est pas possible de donner zéro.<br>Voir plus


bustan

il y a 9 ans

Pour la première fois depuis sept ans, Woody m?a déçu. Il nous raconte quatre histoires en parallèle, avec l?efficacité qu?on lui connaît. Le problème, c?est que trois de ces histoires reposent sur de grosses ficelles de comédie plus dignes des Guignols de l?info que de l?un des plus grands cinéastes vivants. La quatrième (celle de la séductrice et du jeune architecte) aurait le potentiel d?un grand film. Elle nous parle de la nature humaine de la manière juste et pénétrante à laquelle Woody nous a habitués depuis Match Point. Malheureusement, elle est un peu noyée dans la masse.Voir plus


seemleo1

il y a 9 ans

La fin du triptyque pour Woody : après Barcelone et Paris, revoilà les Américains en goguette dans une ville carte postale. 1 h30 agréable dans l'univers Allenien, nourri par deux (!) excellentes idées, par l'utilisation consciente des clichés romains et italiens, et avec une brochette d'acteurs surprenante. Une comédie enlevée, mais sans réel renouveau de la part du réalisateur.Voir plus


rud2

il y a 9 ans

Apart from the magnificent Rome, the rest is very mediocre. A delusion compare to other WA movies such as Midnight in Paris


venividivici1

il y a 9 ans

A ce jour le plus mauvais film de Woody Allen! Un scénario, lire manque de scénario qui est d'un ennui effrayant et j'ai dû lutter sec pour ne pas quitter la salle. Les quelques têtes d'affiche n'ont pas réussi à convaincre non plus. Seule Penelope Cruz a porté un peu de piment... A part les quelques belles prises de vue de Rome, on a l'impression que Woody Allen se moque des italiens en alignant les clichés et décidément il nous donne sa prise de vue d'américain névrosé qui passe à coté de la magnifique culture italienne. Quelle aberration "sa" vision du ténor! Décevant!Voir plus


blade_runner

il y a 9 ans

comme Woody Allen sait les faire, et s'il étincèle moins que d'autres de ses films, To Rome With Love touche à travers la justesse des personnages qui, dans quatre histoires différentes, affrontent leur passé, des chocs culturels et d'autres situations inattendues. Le film est l'oeuvre d'un cinéaste prolifique au soir de sa carrière, et peut-être trouvera-t-on que les angles de son humour se sont arrondis et que certaines situations ont quelque chose de convenu mais comme si souvent chez Allen les deux compères que sont humour et réflexion sont au rendez-vous, et la vivacité italienne vient contrebalancer les doutes des personnages. Le cinéaste filme Rome dans la lumière dorée du crépuscule et l'intimité des ruelles historiques, un signe qu'Allen est plus intéressé par une ville et des histoires phantasmées que par une observation crue et réaliste. La douceur de cette lumière se reflète dans la volonté de Woody Allen de concilier sous le soleil romain ses personnages avec leur destin, et c'est cet effort dont la réussite est loin d'être évidente dans l'oeuvre du cinéaste qui contribue au charme du film.Voir plus


oliphant1

il y a 9 ans

Mais il a la touche Allen. <br>


CineFiliK

il y a 9 ans

Le dernier opus de Woody Allen ressemble davantage à une carte postale sponsorisée par l'office du tourisme romain qu'à un film d'auteur. Interminables, les historiettes se succèdent sans grâce et les quelques étincelles narratives sont mal exploitées. En produisant des films à la chaîne, le réalisateur souhaite peut-être se croire vivant. Cependant, ce n'est pas avec des oeuvres de petite qualité que son aura demeurera immortelle.Voir plus


caramo16

il y a 9 ans

Dans ce film, tout n'est que douceur et volupté. Cent dix minutes de ravissement. Ponctuées par la fougue joyeuse de Roberto Benigni, le décalage très à côté de la plaque de Woody Allen, la lucide nostalgie de l'imposant Alec Baldwin. Et puis et non des moindres, il y a la spontanéité rayonnante d'une Penélope Cruz au sommet de son art et dont le physique post-grossesse lui a laissé quelques formes peu descriptibles, tant elles sont divines. Les autres, les moins connus, sont tous excellents, jusques et y compris le vrai agent de police faisant la circulation au début du film. Les images sont belles, chaudes, souvent tournées au crépuscule. La mise en scène est parfaite, le scénario d'une originalité ne pouvant émaner que du cerveau de ce génie cinématographique qu'est Woody Allen. Sans temps morts, drôle, décalé, farfelu (l'histoire du ténor qui devient célèbre en chantant sous la douche en est le parfait exemple), "To Rome with love" représente le film de divertissement, la comédie dans sa perfection absolue.Voir plus


ch21

il y a 9 ans

Plat, fade, sans saveur, rien ne vient desservir ce dernier opus de Woody Allen, pas même la palette de célébrités apparaissent plus qu'ils ne jouent. On s'ennuie ferme du début à la fin. Une grande grande déception. Alors que le cycle universitaire de Geneve vient juste de réaliser un cycle de 10 films parmi les meilleurs d'Allen, le réalisateur new yorkais offre aujourd'hui un opus proche du navet, tout sauf convaincant. Dommage.Voir plus


regis_m

il y a 9 ans

Sans doute le moins inspiré et le moins consistant de ses 10 derniers films. Il faut dire aussi qu'il avait placé la barre tellement haut avec Midnight in Paris. Là, ça se laisse regarder, en souriant, mais les personnages ne transportent guère. Ni les situations. Alors oui, il y a Penélope Cruz, toujours 'bombissîme', Judy Davis excellente, ayant hérité du personnage aux meilleures répliques. Et il y a 2 scènes prodigieuses : celle de la douche, et celle de la chambre d'hôtel. Un peu léger pour avoir envie de recommander To Rome with Love.Voir plus


claude_d_

il y a 9 ans

Un petit Woody, en effet. Assez décousu et courant trop de lièvres à la fois. Mais on est content de le revoir à l'écran, plus vrai que nature.<br>Quelques bonnes trouvailles: le bel canto sous la douche, l'uomo qualunque Begnini englouti sous la célébrité...


lausanne12

il y a 9 ans

J'avais mal à la tête à la fin du film. Un trop grand mélange d'ingrédients rend difficile la digestion. Un Woody très très moyen pour moi. Et on ne rit pas. Ce qui est un comble pour le maître du genre. Indigeste et confus. 2012 ne sera pas le sacre.


snowbell2

il y a 9 ans

Des personnages très touchants, tous si différents, nous emmènent à la découverte de Rome (délicieusement touristique car vue par un américain) et partagent des situations loufoques, tendres et inattendues...


Watchlist