Ernest et Célestine France 2012 – 80min.

Critique du film

Ernest et Célestine

Critique du film: Agathe Tissier

L'amitié contre nature entre une petite souris et un ours qui font fi des racontars censés les opposer.

Alors qu'on lui a toujours appris que les ours mangent les souris, Célestine, elle, est certaine que la bête n'est pas si méchante. Au cours de sa tournée nocturne dont le but est de collecter les dents de lait des oursons (travail obligatoire dans le monde des rongeurs qui trouvent là le moyen de remplacer leurs incisives usées sans lesquelles ils ne pourraient vivre), Célestine rencontre Ernest, gros ours saltimbanque et solitaire, qu'elle sauve d'une mauvaise posture. C'est ainsi que naît une amitié forte entre le protubérant plantigrade et la délicate souris, mais incompréhensible aux yeux de la communauté qui n'a de cesse de les poursuivre afin de les juger: parce qu'on ne fréquente pas des êtres différents sans réveiller les peurs des masses...

Sous les coups de pinceau agiles d'aquarelle, se dessine une fable qui allie humour, amitié, tendresse mais aussi convictions sociale et politique. Les dialogues de Daniel Pennac servent avec malice et justesse les personnages, gros ou petit, mesquin ou tendre. Pas de 3D, pas d'esbrouffe mais des moments de grâce et d'humanité, exprimés pourtant par des êtres animés.

03.05.2024

5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

henrikangerth

il y a 11 ans

Un film très bien fais j'ai vraiment eu du plaisir de le le voir, je l'ai vu avec ma mère et on l'a trouvé vraiment très bien et les dessins sont superbes.:s


pierred1

il y a 11 ans

bien pensant et un peu gnan gnan... Pour tout avouer je me suis endormi, ce qui toute chose étant prise en compte est une bonne nouvelle dans l'absolu mais pas pour un film...


google1

il y a 11 ans

Moi et mon fils, nous avons eu un vrais plaisir


Autres critiques de films

Furiosa: Une Saga Mad Max

The Fall Guy

Blue & Compagnie

La Planète des singes: Le nouveau Royaume