L'imaginarium du Docteur Parnassus Canada, France, Royaume-Uni 2009 – 122min.

Communiqué de presse

L'imaginarium du Docteur Parnassus

De ville en ville, le Docteur Parnassus et sa troupe voyagent dans leur roulotte d'un autre temps. Cet homme sans âge possède le pouvoir de projeter les gens dans leur propre imaginaire, mais ce fascinant voyage se conclut toujours par un choix, qui peut mener au meilleur comme au pire...

Suite à un pari gagné contre le diable, Parnassus devint éternel, mais par amour pour une femme, il demanda la jeunesse en échange de son immortalité. Le diable accepta, à condition que le jour de ses seize ans, le premier des enfants de Parnassus à naître lui appartienne...

La jeune Valentina atteindra l'âge fatidique dans quelques jours et le diable rôde. Dans une tentative désespérée pour sauver son unique enfant, Parnassus va à nouveau jouer avec le feu : le premier de lui ou du diable qui séduira cinq âmes aura gagné. Avec Percy, Anton et le mystérieux Tony surgi de nulle part, le docteur va se lancer dans une extraordinaire course contre la montre. Le diable a tous les pouvoirs, mais Parnassus a l'Imaginarium...

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

DeviantLily

il y a 8 ans

Ce film est complètement délirant, et j'aime bien ça!

C'est sûr, le film est long. Il faut donc être disposé à le regarder: il faut se poser, ouvrir son esprit, en quelque sorte faire preuve de patience et vivre la seconde présente sans attendre constamment le détail croustillant à venir.

Ceci étant, ce long-métrage est pleins de poésie et de féerie. Il mérite d'être vu, et ce non pas pour les grands acteurs qui y jouent (parfois très peu d'ailleurs).Voir plus


regororravan

il y a 10 ans

Pour adultes avertis, connaisseurs du talent de Terry Gilliam. Les enfants initiés pourront aussi passer un agréable moment


zorkamax

il y a 10 ans

De bonnes idées et un casting absolument exceptionnel, mais on ne passe pas assez de temps dans l'imaginaire, et les personnages n'ont pas ce petit plus qui pourrait les rendre attachants, de plus les effets visuels sont médiocres. Dommage!


Autres critiques de films

Justice League

Le pianiste

La Mauvaise éducation

Selma