Ne te retourne pas 2009 – 111min.

Cineman Movie Charts

Exclusivité Cineman: Rejoignez le plus grand jury cinéphile de Suisse et avec un peu de chance, vous irez bientôt au cinéma gratuitement!

  • chef-d'oeuvre
  • bon
  • moyen
  • passable
  • consternant

5

4

3

2

1

2

0

1

3

1

2.9

7 Avis des internautes

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

regororravan

il y a 10 ans

Un script qui n'est pas à la hauteur


sandal1

il y a 11 ans


seemleo1

il y a 11 ans

Des plans et une mise-en-scène ciselés, une construction scénaristique parfaite: le réalisateur nous tient en haleine, avec un crescendo hitschockien jusqu'à la fin, et dénoue l'intrigue, le mystère, l'histoire de manière limpide et cohérente. Rien que cela mérite une note maximale. Un gros bémol gâche ce travail: les dialogues ont été écrits sur un coin de nappe et sont d'une platitude qui jurent avec la sophistication du film. Du coup les acteurs sont peu mis en valeur, on a même l'impression parfois qu'ils jouent faux.
<br>En dehors de ce grief et pour les amateurs du genre, courrez-y c'est vraiment réussi.Voir plus


nash1

il y a 11 ans

Si la mise en scène peut parfois paraître surprenante, les effets spéciaux et de morphing sont incroyables. Le scénario est remarquable : il est pensé et imaginé d’une façon telle, que le spectateur est baladé d’une vie à l’autre, sans vraiment comprendre l’histoire avant le dénouement final. De prime abord très lent, le film nous entraîne dans un labyrinthe sombre et dérangeant, où se mêlent folie et craintes, ombres et torpeurs. Sophie Marceau et Monica Bellucci se superposent petit à petit pour ne faire plus qu’un, hectique, dans un espace-temps décomposé, mais en même temps compacté. Les fantasmes et allégories se chevauchent pour créer un film qui nous entraîne profondément dans l’intérieur du soi, avec comme unique point de repère visible, le soi extérieur, étrange, dérangeant, reflétant les doutes entiers que l’esprit garde enfouit au plus profond de son enveloppe corporelle. Les personnages féminins sont complexes, contrastant singulièrement avec les personnages masculins finalement peu consistants. Les thèmes comme la mort, l’adoption, l’usurpation d’identité, la folie, s’entrechoquent pour laisser au final un film dérangeant, détonnant, déroutant.Voir plus


Watchlist