Le fabuleux destin d'Amélie Poulain - Amélie de Montmartre France 2001 – 120min.

Critique du film

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

Critique du film: Constantin Xenakis

Fable moderne dont le style évoque autant le cinéma français d'avant-guerre que le look soigné des pubs de nos jours.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain ou l'histoire d'une jeune demoiselle au passé difficile qui consacre son temps et son énergie au bonheur des autres. Voici la dernière réalisation du metteur en scène Jean-Pierre Jeunet, auteur notamment de "Delicatessen" et de "La cité des enfants perdus" qui, après avoir fait un détour par Hollywood pour confectionner un "Alien 4" plutôt interessant, revient dans son pays natal et concocte une fable qui s'avère une déclaration d'amour au cinéma français des années 40, le tout filmé dans un style très léché, propre aux années pub 80 et 90. Jeunet s'est notamment entouré du plus grand espoir du cinéma français, Matthieu Kassowitz (acteur et metteur en scène des impressionnants "La Haine" et "Les rivières pourpres") ainsi que de l'irrésistible comique français Jamel pour les rôles secondaires, outre la toute jeune actrice principale, Audrey Tatou.

Amélie n'a pas eu de chance dans sa prime jeunesse: alors que sa mère est morte prématurément, son père a reporté toute son affection sur un nain de jardin. Employée en tant que serveuse dans un café de Montmartre, Amélie prend la décision suivante: aider à améliorer la vie de celles et ceux qui l'entourent! Que ce soit la concierge qui pleure son époux disparu, l'employée de bureau hypocondriaque, ou encore l'"homme de verre", copiste des toiles de Renoir. Jusqu'au jour où elle fait la connaissance de Nino, petit employé d'un train-fantôme et d'un sex-shop...

19.11.2012

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

jibmou

il y a 8 ans

super scénario


biloue

il y a 8 ans

Un film étonnant, qui déroute, qui nous fait aller là ou on ne pensait pas, qui nous laisse pensif, parfois narquois, mais cela était voulu par le réalisateur, conséquence: un film qui fait passer le message qu'il voulait donc c'est ce qu'on lui demande


regororravan

il y a 9 ans

Audrey nous donne le meilleur sous sa caméra


Autres critiques de films

La bonne épouse

La Vérité

Woman

Citoyen Nobel