Arthur the King Canada, Etats-Unis 2024 – 106min.

Critique du film

Une amitié canine

Lysann Leyh
Critique du film: Lysann Leyh

Basé sur la véritable histoire de Mikael Lindnord, le long métrage «Arthur The King» de Simon Cellan Jones et un film émouvant qui redéfinit la notion d’amitié.

Passionné de courses d’aventure, Michael Light (Mark Wahlberg) aimerait bien gagner l’Adventure Racing World Championship en République dominicaine au côté de sa nouvelle équipe, avec laquelle il va, pendant dix jours et sur une distance de 435 miles, repousser ses limites. En cours de route, un membre inattendu va se joindre à eux.

Dans son nouveau projet, le réalisateur britannique Simon Cellan Jones porte à l'écran l'incroyable histoire de l’ancien sportif suédois Mikael Lindnord, que ce dernier avait déjà couché sur le papier dans son livre «Arthur - The Dog Who Crossed the Jungle to Find a Home».

En 2014, lors du Championnat du monde de course d’aventure, sa rencontre avec un chien errant va chambouler son existence. En partageant avec lui quelques morceaux de viande, il scelle leur amitié. À partir de ce moment, l’animal restera à ses côtés, et ce, jusqu’à la fin de la course.

«Arthur The King» semble tout d'abord conter l’histoire d’un homme incapable d’accepter la défaite. Insatisfait par son existence, Michael Light lutte pour avancer dans sa vie et laisser le passé derrière lui. Persuadé pouvoir faire toujours mieux, il a recours à des moyens drastiques pour parvenir à ses fins.

Mais, peu à peu, le personnage devient toujours plus sympathique. Après être parvenu à constituer une nouvelle pour la course d’aventure, l’apparition d’un chien errant révèle son côté tendre. Et alors que Michael partage avec lui, de façon désintéressée, sa nourriture, le long métrage se transforme en l’histoire passionnante et émouvante d’une amitié bien particulière.

Les spectatrices et les spectateurs qui patienteront jusqu’au générique de fin pourront apprécier quelques photos des véritables Mikael Lindnord et Arthur, et constater la ressemblance frappante entre Ukai, le chien du film, et le modèle original.

«Arthur The King» convainc par son adorable protagoniste animal, mais surtout par son message : un message d’humanité, loyauté et solidarité qui met l’accent sur les priorités d’une vie. Un must pour tous les amoureux des chiens.

(Adapté de l'allemand)

21.03.2024

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Civil War

Kung Fu Panda 4

Godzilla x Kong: Le Nouvel Empire

Dune : Deuxième Partie