Wonka Royaume-Uni, Etats-Unis 2023 – 117min.

Critique du film

Transfigurer le monde par le chocolat

Christopher  Diekhaus
Critique du film: Christopher Diekhaus

C’est en 1964, sous la plume de l’écrivain britannique Roald Dahl, que l’excentrique chocolatier Willy Wonka prend vie. Aujourd’hui, Paul King, réalisateur de «Paddington» et «Paddington 2», se penche sur l’histoire du personnage dans une comédie musicale colorée. Un projet en manque de panache, mais un moment d’évasion fantastique pour la période des fêtes.

Pendant 7 ans, le jeune Willy Wonka (Timothée Chalamet) a parcouru le monde et collecté les ingrédients nécessaires pour affiner son talent de chocolatier. Son rêve : ouvrir sa propre boutique de sucrerie. Mais alors qu’il s’installe dans une nouvelle ville pour mettre en marche son projet, un cartel de chocolatiers locale se met en travers de son chemin. Heureusement, Willy pourra compter sur l’aide de ses nouveaux amis.

En 2005, le réalisateur américain Tim Burton nous présentait sa propre adaptation du roman «Charlie et la chocolaterie». En Willy Wonka, Johnny Depp se distinguait par une excentricité débordante. Pour son interprétation du personnage, Timothée Chalamet, star montante de Hollywood depuis «Call me by your name», mise surtout sur son charisme et s’inspire de Gene Wilder, qui avait lui-même interprété le chocolatier en 1971 dans le long métrage de Mel Stuart. Le jeune acteur se donne corps et âme dans les moindres instants de danse et de chant. Malheureusement, le scénario ne l’aide pas dans sa tâche.

Par certains aspects, «Wonka» est comparable à «Wish», le film anniversaire de Disney. Certes, le spectacle visuel est de qualité et le monde fantastique créé merveilleusement coloré, mais la magie, pourtant bien présente à l’écran dans les costumes, les décors, les images et les chansons, ne se transpose ni dans les péripéties, ni dans les protagonistes. Ainsi, les personnages secondaires, terriblement plat, n’aideront pas à renforcer des instants d’émotions sans grand intérêt. Bien trop régulièrement, l’humour teinté de ridicule prend le pas sur toutes autres choses, et «Wonka» finit par ne laisser en bouche qu’un goût sucré écœurant qui aurait bien mérité plus de nutriments. Pourtant, l’ambiance joyeuse et positive enchantera les familles en cette période de fête.

(Adapté de l'allemand)

13.01.2024

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

JusteRaf

il y a 18 jours

une honte ce filme, sa na plus rien a voir avec le vrai Wonka vous avez détruit le filme en l'adaptant en comédie musicale


Amendola

il y a 1 mois

Achtung, langweilig!


Amendola

il y a 1 mois

Achtung, langweilig!


Autres critiques de films

Bob Marley: One Love

Madame Web

Ciao-Ciao Bourbine

Tout Sauf Toi