Wish – Asha et la bonne étoile Etats-Unis 2023 – 95min.

Critique du film

Un anniversaire gâché

Christopher  Diekhaus
Critique du film: Christopher Diekhaus

Disney fête son centenaire, voilà une occasion rêvée pour mettre en lumière son patrimoine et son savoir-faire. Malheureusement, «Wish» ne pousse que trop rarement à la célébration. Cette nouvelle comédie musicale d’animation révèle une histoire en manque de cœur et bien trop schématique.

Au large de la péninsule Ibérique, dans la cité de Rosas, vit Asha (Ariana DeBose), une jeune femme de 17 ans, déterminée à passer un entretien d'embauche avec son souverain, le roi Magnifico (Chris Pine). Bientôt, elle se rend compte que ce dernier n’est pas aussi désintéressé qu’il aime le prétendre. En effet, lui seul possède le pouvoir d’exaucer les vœux de ses fidèles, et ne s’occupe évidemment que de ceux qui ne troublent pas sa place sur le trône. Et quand la bonne étoile d’Asha tombe du ciel, elles vont s’allier l’une à l’autre pour défier le monarque.

Une chose est certaine : esthétiquement, l’animation de «Wish» est tout bonnement impressionnante, et ce comme la majorité des derniers longs métrages Disney. Une prouesse qui tient au délicieux mélange d’aquarelles traditionnelles et de dessins animés par ordinateur. Sous la direction du cinéaste Chris Buck et de la réalisatrice thaïlandaise Fawn Veerasunthorn (leur coopération avait porté «La Reine des neiges» aux Oscars en 2014), l’image s’illumine et le monde coloré de Rosas prend vie dans une explosion de tons bleutés.

La maison aux grandes oreilles célèbre sa maitrise en matière d’animation, mais au-delà des dessins spectaculaires, l’ensemble parait bien pâle et peu d’éléments ne réussissent à provoquer un véritable enthousiasme. Les personnages d’Asha (Océane Demontis en VF) et de Magnifico (Lambert Wilson en VF) sont trop plats, les intermèdes musicaux paraissent rebattus et l’histoire manquera cruellement de cœur et de magie. Bref, aucun gags marquants, ni véritables rebondissements pour rythmer les péripéties de ce film anniversaire. Même les maximes poétiques et les nombreux clins d’œils aux cent ans des studios Disney ne parviendront pas totalement à nous enchanter. Alors «Wish» fera nécessairement date dans la filmographie des studios, mais pas sûr qu’il n’en devienne mémorable pour autant. Le long métrage aura certainement du mal à se faire une place aux côtés des grands classiques contemporains, et parmi ceux de sa propre écurie.

(Adapté de l'allemand)

28.11.2023

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 2 mois

3.25: La reine des vœux
Royaume de Rosas: Asha une jeune fille de 17 ans est à son tour comme chaque citoyen ou sujet le désirant, appelée à rencontrer le roi Magnifico afin que son souhait puisse être exaucé. Ce souverain promet à chacun de ses sujets d’exaucer leurs vœux sitôt leur majorité civique atteinte. Mais promesses non tenues et la jeune fille découvre que son souverain est un véritable dictateur.
Le voici cet opus Disney 2023 par le réalisateur de la reine des neiges. On était en droit d’attendre que notre voeu d’un beau et fort Disney soit exaucé. Pas totalement convaincu.
L’entame est pourtant excellente et la découverte de ce dictateur en soi ainsi que la « confrontation » annoncée promettait la même virtuosité que l’adaptation nordique. Las, il manque en effet une certaine âme emphatique à cet opus, ainsi qu’un véritable effroi en plus d’une chanson marquante. Et la région espagnole où est censée se dérouler l’intrigue manque d’amplitude malgré une jolie photographie et une attention hommage à la légende nordique reportée au sud.
La recette ne passe pas totalement mais se laisse voirVoir plus


Eric2017

il y a 2 mois

Un début de film trop chanté, puis tout s'arrange pour finalement être un très bon Disney où l'on retrouve la magie qui fait que quelque soit notre âge, il y a quelque chose à comprendre. La version française et surtout la voix chantante est assez agaçante mais bon les paroles ont un sens et je ne retiendrais que cela. Il y a de très bons moments où j'ai ri de bon coeur et pour cela rien de mieux lorsque l'on donne la parole aux animaux, aux arbres etc.... La magie de Disney a opéré en moi 🤗. (F-30.11.23)Voir plus


Autres critiques de films

Bob Marley: One Love

Madame Web

Ciao-Ciao Bourbine

Tout Sauf Toi