Migration Etats-Unis 2023 – 92min.

Critique du film

Un drôle de canard boiteux

Critique du film: Damien Brodard

Après le succès retentissant de Super Mario Bros. le film en début d’année, le dernier-né du studio Illumination quitte fièrement le nid tout en rencontrant quelques turbulences.

La famille Colvert n’avait encore jamais quitté son étang pour migrer comme les autres canards. Désireuse de briser sa routine, Pam (Elizabeth Banks) convainc Mack (Kumail Nanjiani) de partir pour les plages de Jamaïque avec leurs deux enfants, Dax (Caspar Jennings) et Gwen (Tresi Gazal), tout en étant contraints d’emmener l’oncle Dan (Danny DeVito). Commence alors un long périple rempli de rencontres inattendues qui resserreront les liens de la petite famille.

Loin de leur univers phare des «Moi, moche et méchant» (2010-2017), le studio Illumination introduit à son public de nouveaux personnages loufoques pour faire rire petits et grands. Une fois de plus, le savoir-faire technique des équipes chargées de l’animation fait mouche grâce à une ribambelle de volatiles tous plus improbables les uns que les autres. D’un vieux canard à embonpoint, à un gang de pigeons new-yorkais, en passant par un couple de hérons psychopathes, tout est sujet à s’en payer une bonne tranche. Si l’humour bon enfant qui en découle oscille entre la farce réjouissante et irritable, il est regrettable de constater qu’Illumination ne parvient toujours pas à s’affranchir d’un schéma monotone s’apparentant à un simple enchaînement de saynètes comiques.

La famille Colvert est certes attachante, cependant, on a l’impression de les avoir déjà tous rencontrés dans d’autres films, en mieux développés. Il en va de même pour la réalisation qui, lorsqu’elle ne se contente pas d’être programmatique, propose quelques séquences impressionnantes et agréables à l’œil, bien que cela ne reste que de l’ordre de l’attraction, vide d’intérêt narratif. Ces gentils canards, incarnés par une distribution vocale respectable, gagnent toutefois en sympathie au fil de leurs pérégrinations, en planant avec entrain sur les rythmes d’une musique signée John Powell.

Avec les années, le studio américain a parfait sa technique et son tempo : il lui reste désormais à lier le tout avec un récit moins superficiel qu’à son habitude. En bref, ce Migration demeure un divertissement mignonnet, mais ne représente rien de plus qu’un petit moment amusant qui ne casse pas trois pattes à un canard (désolé, mais il fallait bien la placer tôt ou tard).

15.02.2024

3

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

vincenzobino

il y a 2 mois

Vole avec les stars
Mac Pam et leurs enfants Dax et Gwen sont une famille de canards vivant tranquillement en Nouvelle Angleterre: si Mac est désireux d’y rester, tous les autres souhaiteraient découvrir de plus larges contrées : lorsqu’un groupe de pigeons voyageurs font escale dans leur lac avant de descendre jusqu’en Jamaïque, l’occasion est trop belle pour s’évader malgré les dangers insoupçonnés.
Le voici ce nouveau film des studios Illumination avec ce voyage insoupçonné vers l’inconnu : une parfaite décompression.
Rendre des oiseaux sentimentaux avait quelque chose de mignon mais pouvant paraître naïf : une impression que l’on pense avoir sur l’entame et qui laissait craindre une déception similaire aux Minions.
Sauf que Benjamin Renner a l’excellente idée d’humaniser quelque peu ses palmipèdes en leur attribuant quelques comportements familiers : un réflexe écologique sédentaire, une surprotection de ses proches mais également une inattendue tournure avec une géniale séquence de tango où l’on découvre d’autres talents insoupçonnés et bien évidemment hilarants.
Bien que destiné aux enfants, le film s’adresse tout autant aux amateurs/trices d’un célèbre programme de danse qu’aux écologistes d’un jour ne refusant pas quelques excès. Et la détente est absolument garantie.
A recommander

PS: absolument Eric et le court-métrage laisse espérer une meilleure suite que les Minions avec une destination fort curieuseVoir plus


Eric2017

il y a 2 mois

Un super et magnifique film d'animation avec un très bon scénario. Décidément les studios ILLUMINATION nous font rêver et permettent aux enfants de 6 ans de bien rire. Un travail de cinq ans pour sortir cette pépite. Un seul mot BRAVO. Joyeux et drôle c'est un film pour toute la famille. Juste avant un avant-goût en court-métrage du prochain MOI-MOCHE ET MÉCHANT, je me réjouis déjà! (F-12.12.23)Voir plus


Autres critiques de films

Bob Marley: One Love

Madame Web

Ciao-Ciao Bourbine

Tout Sauf Toi