Les Chevaliers du Zodiaque Hongrie, Japon, Etats-Unis 2023 – 113min.

Critique du film

Une adaptation sans âme

Peter Osteried
Critique du film: Peter Osteried

«Les Chevaliers du Zodiaque» est une version en prises de vue réelles de la série animée éponyme. Mais si le long-métrage peut compter sur la présence de noms reconnus - tels que Framke Janssen ou Sean Bean - pour attirer les curieux, il semble, avec une promotion quasi inexistante, pourtant déjà prêt à être jeté aux oubliettes par les studios Sony Pictures.

Après l’enlèvement de sa sœur, Seiya (Mackenyu) se voit obligé de participer à de violents combats afin de trouver l’argent qui l’aidera à la retrouver. Mais durant l’un d’entres eux, il libère malencontreusement des forces puissantes et inconnues. Piégé au milieu d’une guerre entre puissances sacrées, le jeune homme devra faire face à son destin de chevalier du Zodiaque.

Les enfants des années 80 s’en souviennent, «Les Chevaliers du Zodiaque» est avant tout une série d’animation japonaise adaptée du manga éponyme de Masami Kurumada. Plus de trente ans après, un temps d’attente assez inhabituel pour une telle adaptation, nous découvrons pour la première fois sur grand écran une version en prises de vue réelles. Peut-être les studios Sony Pictures espéraient que le facteur nostalgie pousserait les fans de la première heure, maintenant quarantenaire, à se précipiter au cinéma, mais ils ont dû rapidement se rendre à l’évidence : le projet était perdu d’avance. Sans plus de cérémonie, le long-métrage se retrouve dans les salles avec un soutien publicitaire inexistant. Et, sans grande surprise, «Les Chevaliers du Zodiaque» a déjà fait un flop, aussi bien aux États-Unis qu’à travers le monde.

Bien loin d’enthousiasmer le public, le long-métrage ne fait qu’offenser les souvenirs des passionnés de l’anime par ses trop nombreuses variations par rapport au support original. Et si l’histoire est esthétiquement mise en scène par d’agréables effets visuels, son contenu n’en reste pas moins maladroitement traité. Pire que tout : le film manque d’âme et, une fois disséqué par les studios hollywoodiens, finit par ne ressembler qu’à un film fantastique basique et sans originalité. Car ni les belles images, ni l’action divertissante, ni même les quelques stars - qui n’ont que des rôles secondaires - ne suffisent à convaincre. Il est alors évident que «Les Chevaliers du Zodiaque» n’a pas sa place au cinéma et aurait probablement était mieux accueilli grâce à une sortie directe en DVD et Blu-rau, ou sur une plateforme de streaming.

22.05.2023

2

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Vice-Versa 2

Bad Boys: Ride or Die

The Bikeriders

Un p’tit truc en plus