Tout Sauf Toi Australie, Etats-Unis 2023 – 104min.

Critique du film

S’apprivoiser l’un l’autre

Peter Osteried
Critique du film: Peter Osteried

Dans son nouveau long métrage, le réalisateur Will Gluck reprend les schémas classiques des comédies romantiques. «Tout Sauf Toi» est une œuvre décontractée portée par une distribution de qualité.

Après leur rencontre, Bea (Sydney Sweeney) et Ben (Glen Powell Jr.) passent ensemble une nuit passionnée. Mais ils déchantent le lendemain et la jeune femme se faufile hors de l’appartement après avoir entendu le jeune homme parler d’elle à un de ses amis. Six mois plus tard, le destin les rassemble à nouveau lorsque la sœur de Bea épouse une bonne amie de Ben. Direction, l’Australie. Si les deux jeunes ne se supportent pas, ils décident de se faire passer pour un couple après avoir réalisé que leurs amis tentent de les rapprocher.

Un peu plus de deux ans après «Pierre Lapin 2», Will Gluck présente «Tout Sauf Toi». Une chose est certaine, ce nouveau long métrage ne surprendra personne. Sans originalité, le long métrage s’accroche aux schémas typiques des comédies romantiques. Les quiproquos s’enchaînent et les nombreux problèmes de communication sont dignes des farces de Shakespeare, dont la comédie «Beaucoup de bruit pour rien» a inspiré le projet. Le nom du dramaturge, cité à plusieurs reprises, devient d’ailleurs quelque peu le fil rouge de l’histoire.

Malgré ce manque de nouveauté, le film reste particulièrement amusant et divertissant grâce à son humour omniprésent. S’il devient occasionnellement un peu grossier, il est encore relativement sage en comparaison du dernier grand succès romantique de Sony, «Le Challenge» de Gene Stupnitsky. Et avec ses magnifiques décors australiens, «Tout Sauf Toi» devrait, sans grande surprise, réussir à faire aussi bien au boxoffice que son prédécesseur.

Sydney Sweeney, rayonnante dans «Euphoria» et dans la première saison de «White Lotus», et Glen Powell, découvert, entre autres, dans la série «Screan Queens» et le film «Top Gun : Maverick», harmonisent parfaitement leurs performances, aussi bien dans les instants de confrontation que dans ceux de rapprochement. Et dans la peau de ces deux personnages qui, malgré leur antipathie mutuelle, se sentent inexorablement attirés l’un par l’autre, ils font tous deux preuve d’un charisme vibrant.

Avec «Tout Sauf Toi», Will Gluck propose une comédie romantique simple et efficace. Les rires sont aussi nombreux que les instants d’émotions, et la chanson finale, interprétée par la distribution, saura emballer un public déjà conquis. Un film parfaitement adapté à la période de la Saint-Valentin, qui se rapproche doucement.

(Adapté de l'allemand)

24.01.2024

4

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

Autres critiques de films

Bob Marley: One Love

Madame Web

Ciao-Ciao Bourbine

Le Dernier Jaguar