Smile Etats-Unis 2022 – 116min.

Critique du film

Par pitié, ne souriez pas!

Christopher  Diekhaus
Critique du film: Christopher Diekhaus

Un sourire pourrait adoucir la journée… ou entraîner la mort. C'est du moins le parti pris dans Smile, le premier long-métrage du cinéaste américain Parker Finn. Un film d’horreur qui exploite une malédiction de suicide. Malgré des ambitions de fond et des astuces visuelles évidentes, il n'en résulte qu'un thriller horrifique mitigé.

La psychothérapeute Rose Cotter (Sosie Bacon) travaille dans le service psychiatrique d'un hôpital où elle assiste, impuissante, au suicide d'une patiente prétendument poursuivie par une force maléfique. Après ce terrible événement, sa vie, déjà marquée par un traumatisme d'enfance, s'effondre à son tour. Bientôt, cette menace souriante, dont parlait la défunte, semble désormais s'en prendre à Rose. Et au fil de ses recherches, elle découvre que des schémas se répètent.

Le réalisateur et scénariste Parker Finn a conçu sa première œuvre sur la base de son propre court-métrage intitulé «Laura Hasn't Slept». Sorti en 2020, le film s'efforce, dès le départ, de recréer cette atmosphère malaisante. Ainsi se dévoilent des plans renversés, des mouvements de caméra fantomatiques, les compositions inquiétantes de Cristobal Tapia de Veer («Black Mirror»/«The Third Day»), des effets qui permettent de charger d'angoisse le long-métrage et ce, jusque dans ses scènes les plus anodines. Si la magie opère un temps, certains de ces moyens seront toutefois utilisés à l'excès, perdant ainsi de leur pouvoir horrifique.

De toute évidence, Smile aura quelque chose de fort à dire sur les expériences traumatisantes et leurs séquelles. Or, Parker Finn n'apporte pas grand-chose de plus que des réflexions en demi-teinte, transformées en une parade de terreur des plus quelconques et qui se repose principalement sur des chocs explicites. Enfin, le traitement stéréotypé des maladies mentales et la décision de faire du sensationnel autour du suicide laissera comme un arrière-goût sinistre et amer.

(Traduit de l'allemand)

28.09.2022

2.5

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

cinedude

il y a 2 mois

Un film dérangeant avec des jump scare bien réussis. Toutefois, le scénario manque clairement de profondeur. Rien n'est expliqué ni développé. Dommage, car la thématique aurait pu être très intéressante.


Autres critiques de films

Black Panther: Wakanda Forever

Violent Night

Le Menu

Avalonia, l'étrange voyage