Et La Fête Continue France 2023 – 106min.

Résumé

Et La Fête Continue

genre
Drame

Rosa (Ariane Ascaride), infirmière soixantenaire sur le point de prendre sa retraite, est la pierre angulaire de sa petite famille, composée de son frère, ses deux fils et leurs compagnes. Tous·tes entretiennent des liens à la vie politique ou sociale de la cité phocéenne : Rosa est une personnalité importante de la gauche marseillaise, l’un de ses fils est médecin dans un centre pour migrants, son frère un communiste invétéré, sa belle-fille engagée dans le caritatif. Alors que notre protagoniste tombe à nouveau amoureuse, un vent frais souffle sur ce paysage crispé par les tensions politiques et sociales.

Date de sortie

Romandie: 6 décembre 2023

Offres de streaming

Réalisation

Casting

Bandes-annonces, vidéos & images

Votre note

Commentaires

Vous devez vous identifier pour déposer vos commentaires.

Login & Enregistrement

CineFiliK

il y a 2 mois

“Un si grand soleil”

Rosa a consacré son existence à sa famille, son travail d’aide-soignante et au civisme. Aujourd’hui, face aux difficultés, la rayonnante sexagénaire, veuve depuis longtemps, hésite à poursuivre ses combats. L’engagement l’épuise. Quand l’amour revient frapper à sa porte.

Sous les yeux pétrifiés d’Homère, deux immeubles vétustes de la rue d’Aubagne à Marseille s’écroulent, emportant avec eux huit âmes victimes. Les images d’actualités rappellent la fébrilité de la ville et du monde en général. Rosa a rempli sa vie jusqu’au trop-plein. La piscine dans laquelle elle se baigne seule la nuit est en train de déborder. Tout comme le film de Robert Guédiguian qui multiplie les sujets. Mal-logement, sans-papiers, hôpital en crise, gauche désunie, héritage arménien… Tout est politique, quitte à rendre le discours sentencieux. Dans son petit théâtre, sa chorale de fidèles qu’on aime surjoue parfois, accentuant certaines répliques comme chez Pagnol. Et c’est sur une scène, sous un projecteur, que se réfugie l’héroïne. Prose, humanité et tendresse se dégagent néanmoins et le réalisateur retrouve foi en une jeunesse qu’il avait sèchement descendue dans son précédent Gloria Mundi. Solidaire et militante, il lui demande de ne pas renoncer. Mer bleue et ciel doré colorent la belle cité phocéenne. Comme le chante Aznavour, en ce pays des merveilles, la misère s’avère moins pénible au soleil.

(6/10)Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


Laguibat

il y a 2 mois

Beau film, dépeignant à la fois les destins individuels et les engagements sociaux. Pleins de questionnements auquel toutes les générations peuvent s’identifier. Humour, bienveillance, mystère de la vie, tout y est. Film touchant qui sonne vrai!


Eric2017

il y a 2 mois

Pour moi c'est un des mauvais film de l'année. Il n'y a rien dans ce scénario et certes ET LA FÊTE CONTINUE veut dire en France que les emm..... continuent, mais le film aurait pu porter comme titre Place du 5 novembre ou Arménie je t'aime....
Darroussin et Ascaride sont pathétiques.... Dommage mais je dois avouer que je n'ai fait que de regarder ma montre durant tout le film. (G-10.12.23)Voir plus

Dernière modification il y a 2 mois


Watchlist

Séances Et La Fête Continue

Malheureusement, le programme n’a pas encore été porté à notre connaissance. Nous vous le communiquerons dès que possible.

Dès à présent dans les salles 6 sur 48 Films